Coup de chance … à Gueux

Gueux, le 25 août 2015 :

2015_08_24Gx401

Photo TP

Le coup de vent annoncé par Météo France et qui a fortement touché la côte ouest du pays ne s’est pas totalement épuisé en chemin. De bonnes rafales soufflaient encore sur Gueux hier à tel point qu’un arbre de la place des fêtes est tombé sur un manège forain en début d’après midi.
Jugé subitement fort menaçant, cet arbre avait fait prendre la décision de déplacer rapidement le stand. Il s’en est peut-être fallu de quelques secondes pour que les dégâts ne soient que mineurs.

Grâce à Dieu on ne déplore que des dégâts matériels.

L’arbre en question n’a pas été arraché, mais fortement marqué par l’âge, la maladie et peut être l’occupation d’insectes, il s’est tout simplement cassé net à sa base.

Le 17 juillet dernier un petit coup de vent avait déjà fait tomber une grosse branche d’un des arbres de la place des fêtes (voir Ici) Ce n’est pas un scoop, ces vieux témoins plus qu’octogénaires ne sont probablement pas en bon état, comme l’avait dernièrement souligné avec insistance un Conseiller Municipal de la majorité.

2015_08_25Gx301

Photo PA

Il avait raison, l’arbre est pourri de l’intérieur. Qu’en est-il des autres ? Pourquoi rien n’a-t-il était fait depuis que le signal d’alarme a été tiré ?

Non concertés, non informés, les Conseillers municipaux apprennent par la rumeur qui court plus vite à Gueux que le furet, qu’un arrêté municipal sera peut être pris pour déplacer la fête, si un expert dûment mandaté estime qu’il y a trop de danger pour la sécurité des biens et des personnes. Vaut mieux tard que jamais !

Une solution pourrait peut-être consister à installer les forains au lotissement Vert … il y a beaucoup de place … ! Pardon de me moquer, c’est peut-être cruel, mais c’est légal … et cela soulage !

Un engin de BTP qui oeuvrait non loin a aussitôt été sollicité pour permettre de dégager le stand de confiseries de son mauvais pas, puis l’équipe des employés municipaux s’est rapidement mise à pied d’oeuvre pour dégager tronc et branches et faire oublier qu’un jeune arbre, jadis, au lendemain de la Grand Guerre, avait été planté à cet endroit. La boutique du forain a été remise en place, mais nécessitera de grosses réparations pour rouler à nouveau.

2015_08_25Gx201