Assomption sans procession à St Lié

Gueux, le 16 Août 2015 :

Dormition

Dormition-Carmel de Harissa (Liban)

C’était hier le 15 août, jour ou l’Eglise catholique célèbre l’Assomption de la Vierge. Marie, après sa mort, a été enlevée * de la vie terrestre pour entrer dans la vie en Dieu. Cette fête qui se veut humble et rassembleuse doit rappeler aux chrétiens la destination divine de toute existence.

Depuis des siècles, l’Assomption est l’occasion de processions en l’honneur de la Vierge. Elle permettent, au coeur de l’été, de prendre un peu de distance avec le quotidien, sinon à nous élever spirituellement.

Ainsi, dans le monde entier et évidemment en France, s’organisent des rassemblements, plus ou moins importants : à Lourdes avec sa procession aux flambeaux, au Puy en Velay, dans les pardons bretons et même dans les minuscules chapelles de montagnes …

Malheureusement les conditions climatiques n’ont pas permis hier soir aux fidèles de nos deux paroisses d’accomplir la procession mariale autour de la chapelle St Lié. C’est donc à l’intérieur que l’abbé Pascal Rodrigues, accompagné de Damien, jeune séminariste, ont entonné des chants et lancé la prière du rosaire devant une statue de la Vierge soigneusement fleurie.

DSCF0874Vint ensuite la Solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, dans un profond recueillement.

La pluie ayant cessé, de cordiaux échanges devant la chapelle ont permis aux paroissiens visiblement pas pressés de se quitter de faire mieux connaissance.

A noter que deux «pèlerins» de la paroisse EVA ont fait avec ravissement le déplacement à pied depuis Gueux, sous une pluie fine et rafraichissante. Ils se sont promis de battre le rappel un peu plus tôt pour le prochain rassemblement à St Lié, ou ailleurs !

*Assomption signifie enlèvement, tandis qu’Ascension veut dire monter. La Dormition désigne plus généralement la mort de la Vierge dans un état de paix spirituelle . Les églises d’Orient utilisent plutôt le terme Dormition qui associe à la fois la mort de Marie et la montée au Ciel de son corps, que le terme Assomption.