Eclairer ou ne pas éclairer …

Est-ce bien la question ?

Gueux le 5 juin 2013 :

Suite aux travaux de voirie engagés rue Eugène Roederer en 2010, je faisais remarquer que le nouveau virage de l’ancienne place des Déportés était devenu très … délicat, et ne présentait pas toute la sécurité attendue, à la fois pour les automobilistes comme pour les piétons (Pas Touch’ N° 16 – février 2011).

2012_12_7_Gueux 109Par un matin glacial de décembre 2012, un automobiliste n’a pas pu contrôler son véhicule : venant de la Place des Fêtes, il a traversé ce virage et fini sa course contre un poteau d’éclairage. Il n’y avait heureusement pas de circulation, et il n’y eut que des dégâts matériels.

Rapidement déposés, la lanterne et son poteau ne sont toujours pas remplacés depuis maintenant 6 mois.3_juin_2013 Il y a sûrement des complications administratives qui justifient ce délai, mais en attendant, c’est moche, inefficace et dangereux.
C’est vrai que l’éclairage dans le village n’est plus une priorité … mais quand même !

En attendant, et pour éviter qu’un enfant se blesse avec les tiges en acier qui sortent du trottoir, je suggèrerais bien cette solution ci-après, en adéquation avec le concours des villages fleuris.

 EclairageFleuri_2013

Préservons la nuit, à Gueux

Gueux, le 25 mai 2013 :

C’est sur ce thème qu’a eu lieu hier soir la réunion en mairie à l’occasion de la remise par l’Association ANPCEN * (Ici), de L’Etoile récompensant les efforts de la municipalité pour économiser l’énergie et préserver la vie nocturne.

Faute du temps ou faute de temps, une petite vingtaine de personnes, dont seulement sept Conseillers Municipaux ont répondu favorablement à l’invitation. C’est triste, notamment pour notre image, puisque notre Conseillère Régionale et notre Conseiller Général avaient tenu à honorer le village de leur présence.

Ce rassemblement a été sympathique.

Ainsi donc, le fait de ne plus éclairer la nuit permettrait à la faune de mieux copuler. On s’en réjouit. Dans le même temps cela ferait réaliser de substantielles, mais non annoncées, économies à la collectivité. Tant mieux !

L’objectif est d’obtenir une seconde étoile, puis une troisième etc… Comment ? Notamment par la mise en place de nouveaux équipements, bien sûr pas gratuits, mais qui permettront de mieux gérer encore notre éclairage : armoires, lampadaires à LED…

Comme disent les chinois, qui fabriquent les LED’s, pas sots les chinois ** :

La multitude des étoiles soutient la lune … à méditer !

 

Lampadaire

Clic sur image pour agrandir

*Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes

**Havells Sylvania relocalise cependant sa production de LED en Europe à cause d’un manque de constance dans la qualité, et des délais d’appro trop longs.

La noue de Gueux

Gueux, le 20 mai 2013 :

Une noue est une sorte de fossé peu profond et large, végétalisé, qui recueille provisoirement de l’eau, soit pour l’évacuer via un trop-plein, soit pour l’évaporer ou l’infiltrer sur place. Moins ses bords sont pentus, moins elle se remplit rapidement.

Les noues sont de plus en plus utilisées par l’écologie urbaine, ou associées à des approches de type haute qualité environnementale avec souvent comme premier objectif de limiter la pollution de l’eau et d’améliorer l’environnement urbain et la santé. Ces techniques doivent alors être mises en œuvre par des spécialistes et avec un suivi adéquat, de manière à éviter l’infiltration dans la nappe de polluants ou substances indésirables.

A Gueux, le nouveau lotissement vert est séparé de l’ancien par une noue. Les fortes pluies de ces derniers jours donnent cela.

Noue20MAI2013_2

Noue20MAI2013_1

Ben oui, dans quelques heures c’est le gazon du riverain qui servira de trop plein. Imaginons la situation en cas de violent orage !

Il y a sans doute quelque chose qui cloche quelque part … mais faire et défaire, on sait bien faire !

NoueGrenouille

Marche des Elus 2013

MDE2013_depart2La 40ème édition de cette rando sympathique a eu lieu le jeudi 9 mai à Courcelles-Sapicourt, proposant des parcours de 6, 9 et 12 km. Le temps tristounet n’a pas découragé les 1613 participants venus de 44 communes différentes, dont Gueux, évidemment !

Chacun y va à son rythme, il n’y a pas de classement, alors pourquoi ne pas en profiter pour prendre le temps, muser et renouer des liens avec la nature ? C’est l’occasion d’y croiser beaucoup de monde, des amis parfois perdus de vue, et aussi d’y faire d’étonnantes rencontres.

MDE2013_Troupe

C’est à Albert Vecten et à Remy Sartore que nous devons cette traditionnelle marche du Jeudi de l’Ascension, ouverte à tous et instaurée en 1974. L’essentiel est de s’inscrire pour rapporter des points à son village, susceptible ainsi de remporter le fameux trophée : le Godillot. Gueux s’est positionné à la 15ème place, le podium étant occupé par Courcelles-Sapicourt, Muizon et Fismes.

Comme d’habitude, l’ambiance y fut sympa, toutes les pommes ont été croquées, de même que toutes les oranges offertes par les sponsors.

Rendez-vous l’année prochaine à Les Mesneux, le 29 mai 2014, à l’occasion de la 41ème édition !

MDE2013_Plateau

-Edité le 9 mai 2013

Le 8 mai 1945

Gueux, le 8 mai 2013 :

Après avoir quitté le Château des Dames de France à Gueux en février 1945, le général Eisenhower avait installé son Quartier général dans les bâtiments du collège Jolicoeur à Reims, la petite école aux briques rouges. C’est là que fut signé l’acte de la capitulation allemande, le 7 mai 1945, en présence de tous les drapeaux alliés … sauf celui de la France ! Alors De Gaulle contribua à associer la victoire de 1945 au 8 mai puisque la France avait été enfin représentée lors de la nouvelle signature à Berlin.

facadeCT

Le premier anniversaire du 8 mai 1945 eut lieu un dimanche, le 12 mai 1946. Le gouvernement estimait qu’un jour férié supplémentaire nuirait à l’effort de reconstruction national.

En 1948, François Mitterrand alors ministre des anciens combattants confirmait le caractère non férié de cette date du 8 mai, et sa célébration au dimanche suivant.

En 1951, le gouvernement décidait de célébrer le 8 mai le jour même. Ce jour devint un jour férié sous la pression des anciens combattants.

En 1958, De Gaulle décrètait que le 8 mai ne serait plus férié et serait célébré le second dimanche du mois: colère des associations des anciens combattants.

En 1965, Georges Pompidou, premier ministre fait rétablir le jour férié,  exceptionnellement pour le 20 ème anniversaire de la capitulation allemande.

En 1968, le 8 mai redevient date officielle de la célébration de la victoire alliée, mais reste un jour travaillé.

En 1975, Valéry Giscard d’Estaing supprime la commémoration au motif de la reconciliation franco-allemande. Le 30 mai 1975 aurait donc dû être le trentième et dernier anniversaire du 8 mai 1945.

En 1981, François Mitterand le rétablit et en fait un jour férié, nous en sommes restés là… pour l’instant !

 

A Gueux, c’est dans la simplicité, la fraternité et le recueillement qu’a eu lieu cette cérémonie anniversaire, donc le 8 mai 2013.  Des villageois convaincus sont  venus rejoindre quelques élus devant la mairie pour participer au défilé emmené sous la pluie par les Sapeurs Pompiers Volontaires. Nous étions certes loin des grands effets de ces dernières années, mais la sincérité était au rendez-vous. Que demander de plus !

Chacun a pu écouter attentivement la lecture du message de Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants. J’ai relevé cette dernière phrase :

Notre devoir est d’oeuvrer aujourd’hui comme hier pour le maintien de cet héritage de Paix légué par les combattants de la seconde guerre mondiale.

Bleuet-de-France_small

40 ans de la Carrera 2.7 RS à Gueux


Gueux, le 4 mai 2013 :Stands4Mai2013

Ferdinand Porsche a développé la toute première … Porsche, une Lohner-Porsche au tout début du XXème siècle. C’était une auto hybride, essence-électrique abandonnée parce que jugée … sans avenir !

Il aura fallu attendre un siècle pour que la marque au blason gueule et or se lance dans une nouvelle aventure du genre !

Porsche et Gueux, c’est une longue histoire d’amour et de souffrance. Je ne peux effacer de ma mémoire l’épave de sa Porsche Spider, en haut du Cours Robin, là où Annie Bousquet perdit la vie en juillet 56.ABousquet 
J’ai une pensée pour toi, Annie, comme peut-être l’ont eue aujourd’hui les 200 et plus participants porschistes du meeting international donné sur la ligne des stands pour le quarantième anniversaire de la Porsche Carrera 2.7 RS,  avec le concours des Amis du Circuit de Gueux.

Ce fut une très belle réussite, ce samedi 4 mai 2013. Les fonds recueillis serviront à la rénovation des bâtiments, entreprise par les bénévoles de l’assoc’ des Amis du Circuit, pour que ce lieu de légende et de mémoire ne disparaisse pas.

Photos PA

Paddock4Mai2013

 

Citoyens vigilants, un pas en avant !

Gueux, le  6 septembre 2013 :

CitoyensvigilantsConstituée en avril dernier l’équipe de Citoyens Vigilants n’avait toujours pas été réunie par la municipalité instigatrice du projet, suite aux nombreux cambriolages de fin 2012. Pour faire enfin avancer les choses les services de la Brigade de la Gendarmerie de Gueux ont pris l’affaire en main et proposent à ce groupe de villageois volontaires une demi-journée d’information/formation au CORG 51, Centre Opérationnel et de Renseignements de la Gendarmerie de Chalons-en-Champagne, le 28 septembre prochain.

Ainsi, ils pourront profiter de cette visite pour voir les moyens mis à dispositions, découvrir comment est traité un appel et comment se fait la mise en action.

Nous aussi, restons sur nos gardes !

Un premier mai rassembleur

IMG_1757Gueux, le 1er mai 2013 :

Le premier mai à Gueux, c’est aussi le jour de la brocante. L’évènement mis en place par le Comité des Fêtes en 1997 en remplacement de la Fête paroissiale fut cette année encore un excellent millésime. Le temps était de la partie malgré les prévisions pessimistes des météos les plus réputées du net et la fraîcheur du matin qui n’annonçaient rien de bon.  Si 173 exposants avaient pris possession de la place des Fêtes lors de la première édition, c’est près de 500 emplacements qui ont été tracés pour l’édition 2013. C’est devenu une broc’ incontournable !

IMG_1739Le Comité des Fêtes, remis sur les rails après 5 années de disette a pu démontrer que son engouement et son dynamisme au service de la population étaient intacts. Le public venu en masse ne s’y est pas trompé :  il a pu chiner, flâner et consommer dans la bonne humeur pour le bonheur de tous.

Vers 19h00, une grosse giboulée s’est abattue sur le site. Il n’y restaient heureusement plus que des élus volontaires au ramassage des cartons et  les membres du CDF qui finissaient de démonter leurs installations.

Comme cela serait agréable si cette eau tombée du ciel rassemblait tous ces généreux bénévoles pour rendre au village l’éclat qu’il mérite ! Ne dit-on pas : Petite pluie abat grand vent !

Comme le disait Dédé, le footballeur évidemment : C’est de bonne augure pour la suite de la compétition !

Photos MC

IMG_1758

Videos coup de coeur

Petit tour du Circuit de Gueux

Archives

Catégories