1 2 3 7

Pas Touch’ N°36 – Octobre 2012 – M’sieur Jean

Pendant les vacances de Pâques, en 1958 : Ma Grand-mère avait revêtu sa robe du dimanche. Grand-père avait conservé son bleu de jardinier, et moi je caressais Black, leur puissant chien solidement attaché à sa chaîne.

Des homme sont arrivés, à pied. Je sus plus tard qu’il s’agissait …

Pour lire l’article complet, cliquer ici

Pas Touch’ N° 88- Dec.2016 : Et une pirouette de plus …

transparence-municipaleLe  3 septembre 2008, en cours de réunion, les conseillers  municipaux de Gueux donnent l’autorisation au Maire d’engager un recours au nom de la commune contre l’arrêté d’inscription sur la liste des monuments historiques de certains des bâtiments du Circuit de Gueux. Le Maire rappelle alors que dès lors que ces bâtiments sont inscrits, le SDAP (Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine) peut prescrire des travaux, que ceux-ci seront peu subventionnés et donc couteux pour la collectivité. 

Un peu après, en juin 2009, et en réponse aux craintes qu’un tel recours puisse se révéler coûteux pour la commune, le maire répond que selon les renseignements qu’il a pu obtenir, un recours de devrait pas coûter plus de 1500 € à la commune. Lire la suite

Pas Touch’ N° 87- Nov.2016 : Citron pressé, à qui le tour ?

voltaire-1Le 18 décembre 1752, tard le soir à la pâle lueur d’une bougie, François-Marie Arouet, plus connu alors sous le nom de Voltaire livre par écrit ses états d’âmes depuis sa résidence de Berlin à celle qui allait devenir sa femme, madame Denis. Voltaire résidait depuis un peu plus de deux ans en Prusse, à la cour du roi Frédéric II, qu’il servait avec fidélité avant de se rendre compte combien il avait été exploité. Il parle là de son amertume, de sa colère et de sa désillusion devant le comportement du despote :

– Comme je n’ai pas dans ce monde-ci cent cinquante mille moustaches à mon service, je ne prétends point du tout faire la guerre […] Je vois bien qu’on a pressé l’orange ; il faut penser à sauver l’écorce*. Je vais me faire, pour mon instruction, un petit dictionnaire à l’usage des rois : Lire la suite

Pas Touch’ N°25- Nov.2011: C’est qui le Patron ?

Dimanche matin, le 27 août 1944 :

LIBGUEUX - Version 2Maman et Grand-mère se rendent à la grand-messe donnée en l’honneur de notre Saint-Patron. Madame C s’approche discrètement et souffle à l’oreille de Mamie : « Il paraît qu’ils sont à Fismes, mais chut ! » Oui, chut : depuis quelques années il est recommandé de parler discrètement des choses dites embarrassantes, dans notre petit village sauvagement occupé. Lire la suite

Pas Touch’ N° 86 – Oct. 2016 : Goths ou Gaulois, même combat !

Division de l’empire de Charlemagne

Le 8 juin 848 sur le coup de 10h30, Charles II dit le Chauve, déjà héritier d’un tiers de l’empire de son grand-père Charlemagne, est sacré roi des Francs … à Orléans  !

Bigre, voilà une affaire qui nous échappe, se disent les habitants de la sainte ville de Reims, pourquoi n’est-il donc pas venu se faire sacrer chez nous, comme son père ? C’est une question à laquelle je laisse répondre les éminents spécialistes. Lire la suite

Pas Touch’ N° 85 – Septembre 2016 : La Vérité si je mens !

Castors_JuniorsMercredi 4 mars 2008, c’est la saint Casimir ! En rentrant du travail je découvre un tract dont l’en-tête me séduit : Ensemble Pour un Avenir Harmonieux … avec des majuscules partout. Qu’a donc à m’annoncer l’EPAH, à ne pas confondre avec EHPA, Etablissement pour l’Hébergement de Personnes Agées ? C’est une mauvaise blague, j’en conviens !  Lire la suite

Pastouch’ N°84 – Août 2016 : le Pokemon-Gueux

SecretaireLundi 3 mai 2004 tard dans la nuit, les conseillers municipaux de Gueux se quittent, satisfaits de leur travail accompli.

Les bras chargés de volumineux dossiers, la secrétaire regagne son bureau, remerciée par le maire pour la qualité et la précision de ses interventions sur les questions administratives les plus pointues.

Elle aura encore à charge de rédiger le compte rendu de séance, avant de le soumettre à la relecture puis de le diffuser dans les délais légaux. Lire la suite

Pastouch’ N°83 – juillet 2016 : le Gueuxit excite !?

 actualite-5328_0Dimanche, 15 avril 1959, vers 19h00,  c’est sans surprise que Jean Prévost est élu maire du village à la place de Jean Taittinger, parti prendre en main les destinées de Reims et poursuivre une belle carrière politique commencée à Gueux en 1953, à l’âge de 30 ans seulement.

Quelque temps auparavant Jean Taittinger avait confié à son équipe municipale la mission d’étudier avec minutie un possible regroupement de Gueux avec les communes voisines. Lire la suite

Pas Touch’ N° 82 – Juin 2016 : Et le car à vannes passe !

1918EgliseGxMercredi 19 décembre 2007, 21h00, en parcourant l’édito du 61ème numéro des Gauseries, modeste dans la facture mais cependant très complet bulletin d’informations municipales, je découvre sans trop de surprise que Claude Bien, maire depuis treize années et conseiller municipal depuis plus longtemps, a pris la décision de se retirer totalement de la vie publique, après quarante années de participation active à la vie associative et municipale de la communeLire la suite

Pas Touch’ N° 81 – Mai 2016 : Dé …missions ! Quelles missions ?

kleenex1Samedi 7 juin 2008, comme tous les matins je survole les titres du journal l’Union. J’y découvre une demie-page faisant état de la démission du maire de Gueux. Si ce n’était pas vraiment une surprise pour tout le monde, cet article donnait quelques informations suffisantes pour faire cesser les rumeurs les plus nauséabondes. Celles-ci auguraient du reste la crainte de voir notre tranquille village à l’historique caractère social-résidentiel sombrer petit à petit dans le néo-politico-pestilentiel.  Lire la suite

1 2 3 7

Videos coup de coeur

Petit tour du Circuit de Gueux

Archives

Catégories