C’est la Mi-carême, aujourd’hui !

Gueux, le 23 mars 2017 :

La Mi-Carême est une fête traditionnelle, d’origine française, qui date du Moyen-Age. Elle scinde en deux la période des quarante jours de Carême qui commence le Mercredi des Cendres (Voir Ici).  C’est une pause dans les privations et le jeûne qui accompagnent généralement cette période. La Mi-Carême est fêtée par définition le jeudi de la troisième semaine entière des quarante jours de pénitence.
Si on compte bien, 20 jours après le Mercredi des Cendres tombe un lundi … mais les dimanches étant hors Carême, il faut rajouter 3 jours, ce qui fait que la Mi-Carême se fête un jeudi … Ben oui !

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Mi-Carême ? Autrefois, le Carême était suivi très sérieusement. La viande et même les oeufs étaient interdits. C’est pour cela qu’à la veille du Mercredi des Cendres, le Mardi-Gras, on fait des crêpes pour vider les réserves qui ne pourront tenir quarante  jours !

Sachant que les oeufs ne se conservent pas plus de 20 jours ; à une époque où les denrées n’étaient pas aussi accessibles qu’aujourd’hui, on a institué la Mi-Carême pour que les chrétiens puissent manger cette denrée précieuse avant qu’elle ne se perde ! Après la Mi-Carême, on attend à nouveau vingt jours pour sortir, décorés de la Joie Pascale, les œufs gardés en réserve. Il sont souvent accompagnés de poules, coqs, poussins et lapins tout en couleurs et en chocolats, pour le plus grand plaisir des petits … et des grands !

La célébration de la Mi-Carême ressemble notamment à celle de Mardi gras, on se déguise, on défile, on fait la fête. Mais au-delà de ces traditions historiques et folkloriques, l’Eglise marque un temps de pause pour ce 4ème dimanche du Carême. Il est appelé le dimanche de Laetere, se réjouir, pour signifier la Résurrection. Ainsi les vêtements liturgiques peuvent être roses, mélange de violet et blanc. Le rose est la couleur de l’aurore : il s’agit de faire entrevoir la joie qui se prépare, à donner courage pour les dernières étapes à parcourir jusqu’à Pâques et à rendre grâce pour les œuvres déjà accomplies.

Bonnes crêpes les amis  ! Avec ou sans sucre,  ou confiture, ou pâte à tartiner ? C’est toujours Carême, quand-même !

Oups !