Cherchez l’erreur : la soluc’

Gueux, le 7 juillet 2016 :

Différences #1

Clic pour agrandir

Le 29 juin dernier je vous proposais un petit jeu (voir Ici) qui consistait à trouver les différences entre 2 photographies prises au même endroit, avenue Eugène Roederer, mais pas à la même époque.

Vous n’avez pas été nombreux à répondre, mais les réponses sont exactes  : il y a 3 différences.

La première concerne les candélabres. C’était facile. Vous êtes en droit de vous poser la question : que sont devenus les cols de cygnes qui ont été remplacés  ? Ils ont été entreposés jusqu’à être dernièrement utilisés pour la réfection de la chaussée le long de la ferme du Château, sur la place des fêtes. C’est  pour cela que les nouvelles technologies de lampes  à LED n’ont pas été choisies … il faut bien manger le stock ! En reste-il ? Va savoir Edouard !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ave Eug Roed 2011

Le seconde différence concerne les angles saillants au droit des trottoirs. Ah! Il en aura fallu, des pneus éclatés et des jantes abîmées pour qu’une décision de modifier cette ineptie soit prise. L’obstination de monsieur le maire nous aura même fait connaître l’horreur de bornes réfléchissantes avant que soient enfin rabotés ces angles saillants ridicules et dangereux.

Enfin, la troisième concerne les bandes jaunes au sol qui interdisent le stationnement. Effectivement, placer un parking devant une entrée de garage, ce n’est pas très … abouti, et il y a de quoi mécontenter les riverains.  On vous donnera certainement de bons arguments, bluffants comme d’habitude, pour justifier cette décision irréfléchie consécutive à un manque de concertation … ou de bon sens, tout simplement !

Ben oui, l’avenue Eugène Roederer, minutieusement pensée dans les détails nous aura coûté un peu d’argent … mais tout cela est déjà oublié !

Je ne résiste pas à vous rappeler cette autre perle : le projet de vue en coupe de la même avenue, parue dans les Gauseries de l’époque et qui démontre par l’image qu’il serait possible d’y placer 3 voitures de front … à condition de bien choisir la hauteur des rétroviseurs. Si ce n’est pas prendre les gens pour des niais, que faut-il de plus ! Et la vie continue …

Ave Eugene Roederer