Coup de Coeur de Goth – Le Coq 1 de Gueux

SAMSUNGCes Goths ont adopté deux poules dans le courant de 2011.  Afin d’offrir à leurs petits-enfants un petit laboratoire du Vivant, ils ont réalisé un poulailler ✩✩✩ en adéquation avec leur village résidentiel, c’est comme ça qu’on l’appelle.

Au printemps suivant un ami leur a apporté un magnifique coq, genre Ardennais mais c’est pas sûr, qui risquait sa peau dans l’enclos de sa ferme où de jeunes mâles avaient grandi, mûri, cochant à en veux-tu en voilà et ne voulant rien partager avec le patriarche. Le pauvre vieux passait ses journées prostré dans un coin, n’osant même plus s’alimenter, condamné à mourir de faim, de soif et de chagrin.

A peine déposé à terre, voilà l’animal qui se met à revivre et qui entame un élégant pas de danse autour de la plus jeune des poulettes, tout en la baratinant … et cococo, et cococo … Ravis et amusés, les petits-enfants lui donnèrent le nom de Coq 1 :  parce qu’il était le premier, ou à cause de son attitude … entreprenante !

Et tout serait allé pour le mieux si un voisin, et pas le plus proche, et pas le plus courtois non plus, ne s’était mis en tête qu’ «ils avaient acheté un coq exprès pour le faire ch…». Chaque matin Coq 1, rappelle à son entourage qu’il est l’heure de se lever, et repousse la chansonnette plusieurs fois dans la journée … c’est comme cela, un coq !

L’autre voisin, le plus proche, trouve que cela démontre qu’il est à la campagne, loin de l’agitation de la ville, il en rigole.

Et eux, cela leur rappellent leur enfance … et cocorico la France !

Les anciens habitants de Gueux, habitués dans les années 50 aux 13 fermes et aux centaines de poulaillers ne se seraient jamais plaints. Mais voilà, depuis quelques années, même le son de l’angelus de sept heures dérangeait les nouveaux venus, et  les cloches ont été contraintes de faire une heure de grasse matinée en plus …

Alors il a bien fallu chercher une solution pour Coq 1 avant de voir débarquer la FARC* locale

Il n’était pas question de mutiler l’animal, encore moins de lui faire la peau. Il fallait donc chercher à le placer. Il vient d’être recueilli par une charmante fermière d’un village voisin, un vrai village comme le Gueux d’antan, où les animaux font partie intégrante de la vie à la campagne.

Dernier adieu

Dernier adieu

Pour ne pas passer du coq à l’âne, une troisième poulette a été adoptée.

Tout est bien qui finit bien, Coq 1 a maintenant plein de nouvelles copines** et a retrouvé sa liberté d’expression. Les petits-enfants ont eu une leçon de réalisme sur le Vivant, et leurs grands-parents auront prochainement et quotidiennement un oeuf supplémentaire pour confectionner de délicieux gâteaux.

CoqMRD

* FARCFormation Anti Ramage du Coq

**Combien de poules pour un coq ?

Il parait que pour une bonne poule il faut sept coqs :

  • un au jardin, un à la cuisine, un au repassage, un aux poussières,  un pour aller chercher les enfants …
  • … et deux au paddock !

 

-Edité le 19 mai 2013