Coup de coeur : Pour un autre Seigneur des Cimes

Gueux, le 17 juin 2016 :
montagne-neige-croixDieu du ciel, Seigneur des cimes, tu as rappelé un de nos amis.
Mais nous te prions : là-haut, au paradis, laisse-le cheminer à travers tes montagnes.

Sainte Marie, Dame des neiges, recouvre de ton manteau moelleux et blanc
notre ami, notre frère ; là-haut, au paradis, laisse-le cheminer à travers tes montagnes.

Il m’est impossible d’écouter ce chant italien, Signore celle cime, sans éprouver une forte émotion. Il a été composé en 1958 par Giuseppe De Marzi en hommage à l’un de ses camarades, Bepi Bertagnoli, tragiquement disparu en montagne à l’âge de 28 ans. Bepi se serait retiré seul dans la montagne suite à une profonde déception sentimentale, et n’aurait pas survécu à un hiver particulièrement rigoureux.

Ce chant, je le connais par coeur pour l’avoir chanté très souvent à quatre voix avec mes copains les Basses, pressés  les uns contre les autres, les points serrés et les yeux tournés vers le ciel. Il est devenu mon chant de référence pour des adieux à mes amis, toujours trop tôt disparus, qu’ils soient montagnards ou pas, mais grâce auxquels j’ai pu franchir des pentes plus ou moins escarpées sur de rudes sentiers qui, toujours, mènent à un profond et indéfectible respect.

Adieu Bernard.

BernardH