Demain, 4ème dimanche de l’Avent

Gueux, le 19 décembre 2015 :
2015_12_19_Paroisse101Suite de l’interview du berger la crèche de l’église ND de Gueux.

– Ouh là ! Tu en fais une tête, ce matin, ami berger !

– Ne m’en parle pas, je n’ai presque pas fermé l’oeil de la nuit !

– Un problème avec tes petits moutons ? 

– Non. Nos amis sont arrivés, regarde par toi-même !

– Enfin ! Marie, Joseph et l’âne ! Alors tu devrais te réjouir !

– Oui, ma joie est immense !

– Eh bien tu la caches bien, ton immense joie, toi !

– Je n’ai pas assez dormi, je te dis ! Joseph a ronflé comme un sonneur.

– Un sonneur de trompe ou de Boha ! Hihihi !

– C’est pas drôle ! Un instant j’ai eu envie de m’en aller avec mon troupeau.

– Et comme dans la chanson, tu as regardé l’étoile, tu as invoqué Marie, et elle t’a conduit sur le chemin !

– Oui, nos regards se sont croisés. Dieu, qu’elle est apaisante !

– Alors tu es resté.

– Et Joseph s’est tu !

– Et tu as pu dormir !

– Même pas, le soleil commençait à se lever.

– Mon pauvre ami !

– J’espère que Joseph ne va pas me faire cela tous les soirs ! Sinon je change de rôle, moi !

– Remarque, je te verrais dans dans le rôle de l’âne !

– Alors là, tu n’es pas très sympa !

– Je te demande pardon,  mon petit berger, mais porter Marie avec son futur bébé sur plus de cent kilomètres, c’est quelque chose de très valorisant !

– N’essaye pas de te rattraper, va !

– Finalement tu devrais essayer le rôle d’un Roi-mage ! Tu pourrais te reposer davantage avant ton entrée en scène avec tes deux compagnons !

– Triple erreur ! D’une part ils n’étaient pas rois, mais des mages, des savants, des prêtres, des astronomes. C’est la mémoire populaire qui en a fait des rois, jusqu’à créer la succulente tradition du tirage de la galette des rois avec la fève, la couronne et la succulente frangipane !

– Une authentique recette de Judée, sans doute ? Hahaha ! Et ma seconde erreur ?

– Eh bien, c’est que les mages se sont mis en route dès l’apparition de l’étoile qui annonçait la venue de Jésus. Ils sont donc déjà en route depuis un moment ! *

– Ils arriveront quand ?

– Un peu après la naissance de Jésus. Comme je te l’ai dit, ils passeront déjà voir Hérode pour lui demander  : « Ou est le Roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui »

– Et cela lui a fait tout drôle à Hérode ! Hmm ! Tu m’as bien dit trois erreurs !

– J’y viens, à ta troisième erreur. C’est également la tradition populaire qui les a placés au nombre de trois, nos Rois-mages. Trois, un chiffre symbolique, tu sais bien ! On a même fini par leur donner un nom à chacun,  et même une couleur de peau !

– Mais c’était écrit dans les textes  !

– Oui. Qui peut se prétendre ne jamais faire d’erreur d’interprétation ? Il est effectivement écrit : « les Nations marcheront à ta lumière et les rois à ta clarté naissante …tous viendront, apportant l’or et l’encens et proclamant des louanges … » Remarque, nous ne sommes pas si loin !

– C’est effectivement une forme d’interprétation, mais pas vraiment une erreur.

– D’accord, et c’est quand même plus simple à retenir comme cela !

– Et plus facile pour installer la crèche ! Dis moi, cette fois-ci tous les enfants ont apporté leur contribution ! C’est magnifique !

– Il y a encore quelques retardataires, mais ce sera fait !

– Oh regarde, Marie et Joseph s’affairent autour de la mangeoire. C’est vraiment pour très bientôt !

– C’est tous les ans la même chose, mais on ne s’en lasse pas !

– Bon, je file, j’ai encore deux ou trois choses à terminer avant le grand jour ! Je pense qu’on se verra jeudi soir ! D’ici là, bonnes nuits, douces nuits !  Hihihi !

– Vraiment très drôle !

à suivre

*Au temps de Jésus, on aimait parler de l’étoile qui apparaissait à la naissance des grands hommes, leur bonne étoile présageant un avenir important et saluant un destin hors du commun.