Des Suzukii dans les vignes …

Gueux, le 19 sept. 2014 :

DrosophileLa drosophile est une petite bête, toute petite, un moucheron pour tout dire. Elle est bien connue dans nos maisons pour apparaître, par exemple, sur des fruits très mûrs laissés à l’air libre.

Sa cousine, plus coriace, mieux armée et venue d’Asie est arrivée chez nous il y a quelques années. Elle s’attaque directement aux fruits sains, matures ou en cours de maturation. Comme tous les délinquants suspectés de mauvaises intentions, cette drosophile-là a un surnom : Suzuki. Drosophile2Elle pourrait presque avoir sa place dans un manga. Mais là, ça ne fait rire personne. Le problème, en Champagne, est qu’on la trouve aussi dans les vignes, principalement sur les raisins noirs. Le résultat est problématique car les grappes risquent de pourrir rapidement, laissant planer une odeur de vinaigre, d’où le nom plus familier de cet insecte :  mouche à vinaigre. La solution est manuelle. Il faut trier les raisins en coupant les parties atteintes. Cette drosophile Suzuki serait apparue dans les années 2008-2010. Les spécialistes du CIVC qui font des recherches sur les ravageurs s’intéressent à elle. Ils sont encore loin d’avoir trouvé la solution. L’idéal serait d’identifier un prédateur naturel. En tout cas, ce millésime 2014 qui se révélait admirablement sain est marqué par cette toute petite mouche. La bestiole pouvait provoquer une perte de la totalité de la production.  Il a donc fallu faire la course pour vendanger avant que s’installent d’autres maladies et ravageurs sur les baies abimées.

L’entrée en scène remarquée pendant les vendanges 2014 de ce petit insecte montre bien la non présence d’insecticide dans les vignes du secteur … qu’on se le re-dise !

Drosophile3

Drosophile