Du Jard au Lac, il y a plus d’un… pain !

Gueux, le 24 octobre 2016 :

boulang2016C’est demain matin mardi à 6h45 que la nouvelle enseigne de la boulangerie de Gueux, ouvrira ses portes. J’en parlais dans un précédent article (Ici) tout en souhaitant la bienvenue à Emmanuel et Sandrine Garnier qui quittent donc le Fournil du Jard, à Reims, pour créer le Fournil du Lac, à Gueux.

Vous trouverez davantage d’information sur le site de la mairie, notamment sur les spécialités maisons. Pastouch aura bien l’occasion de retrouver le boulanger et son épouse d’ici quelques jour, après le coup de feu de l’installation. Tous nos voeux de réussite les accompagnent.

La fermeture hebdomadaire de la boulangerie-pâtisserie reste fixée au lundi. 

boulange1900

Boulangerie Patin après les déblaiements

C’est une nouvelle page qui se tourne pour notre historique boulangerie qui aura connu bien des aventures depuis sa création, et en particulier sa totale destruction en mai-juin 1918. Elle appartenait alors au boulanger Patin. Elle renaît à partir des années 20 avec l’architecture qu’on lui connaît aujourd’hui.

Bon nombre d’artisans boulangers se sont succédés depuis et ce sont des millions de petites, grosses baguettes, autres pains et viennoiseries, sans oublier les pâtisseries qui auront été amoureusement façonnés dans le  fournil.

Que la bonne odeur matinale du pain-frais-qui-sort-du-four, à l’entrée de la rue des Sablons, nous fasse saliver encore pour très longtemps !

Les amis,  demain matin, venez chercher  votre baguette au Fournil du Lac, avec un large sourire , ça ne mange pas de pain * !

reconstruc1920

Reconstruction dans les années 20

-*C’est au XVIIe siècle qu’apparaît cette expression en France. Le pain, base de l’alimentation, occupait une part très importante du budget des familles. Le pain ne se jetait pas et toute consommation abusive était malvenue. Mais si le stock était suffisant, alors il n’y avait pas de raison de se passer d’un petit bout de pain. Et puis, un sourire, ça ne coûte rien !