Eclairer ou ne pas éclairer …

Est-ce bien la question ?

Gueux le 5 juin 2013 :

Suite aux travaux de voirie engagés rue Eugène Roederer en 2010, je faisais remarquer que le nouveau virage de l’ancienne place des Déportés était devenu très … délicat, et ne présentait pas toute la sécurité attendue, à la fois pour les automobilistes comme pour les piétons (Pas Touch’ N° 16 – février 2011).

2012_12_7_Gueux 109Par un matin glacial de décembre 2012, un automobiliste n’a pas pu contrôler son véhicule : venant de la Place des Fêtes, il a traversé ce virage et fini sa course contre un poteau d’éclairage. Il n’y avait heureusement pas de circulation, et il n’y eut que des dégâts matériels.

Rapidement déposés, la lanterne et son poteau ne sont toujours pas remplacés depuis maintenant 6 mois.3_juin_2013 Il y a sûrement des complications administratives qui justifient ce délai, mais en attendant, c’est moche, inefficace et dangereux.
C’est vrai que l’éclairage dans le village n’est plus une priorité … mais quand même !

En attendant, et pour éviter qu’un enfant se blesse avec les tiges en acier qui sortent du trottoir, je suggèrerais bien cette solution ci-après, en adéquation avec le concours des villages fleuris.

 EclairageFleuri_2013