En route vers la Cathédrale, le 19 Novembre

Gueux, le 3 novembre 2016

cathedrale-2Pour clôturer l’année Jubilaire de la Miséricorde*, les paroissiens de Mont Saint-Lié et Entre Vesle et Ardre sont invités à participer à un pèlerinage à la Cathédrale de Reims le samedi 19 Novembre 2016.

Un groupe partira à pied depuis Notre Dame de Gueux, à 6h30, pour faire une première et très courte escale à l’église de Thillois (départ 7h35) puis une seconde au niveau de l’église de Tinqueux (départ 8h15). Ce groupe devrait arriver devant le parvis de la Cathédrale à 9h10, pour y retrouver les autres participants à cette journée (Voir organisation Ici).

Distances jusqu’à la Cathédrale en fonction des départs (Voir plan ci dessous)

  • De Gueux : 10,4 km
  • De Thillois : 6,4 km
  • De Tinqueux : 3,2 km

Renseignements pour la marche  : Claude 06 64 96 20 01 – 03 26 03 66 89

  • S’inscrire par mail en précisant vos noms, coordonnées téléphoniques et lieu de départ : ici
  • S’équiper pour la marche : les chemins de terre sont privilégiés pour éviter la route le plus possible. Porter un gilet fluo, éventuellement une lampe frontale. Prévoir un en-cas (boisson, barre de céréale). 
  • Les sacs pour le repas de midi pourront être acheminés par des voitures. Le retour peut se faire également en voiture (pour ces deux points, chaque participant s’organise)

le-pape-francois-ouvre-porte-annee-jubilaire-saint-pierre-rome-8-decembre-2015_0_730_399La Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre de Rome s’est ouverte pour la première fois à Noël en 1499. Le 8 décembre 2015, Le pape François l’a ouverte à nouveau pour marquer le début de l’Année Sainte du Jubilé de la Miséricorde. Il a souhaité également qu’il y ait une Porte Sainte de la Miséricorde dans tous les diocèses.  Ainsi, à  Reims, elle se trouve au transept nord de la cathédrale, sous la vierge romane polychrome.

La Porte Sainte rappelle la responsabilité qu’a tout croyant d’en franchir le seuil : c’est une décision qui suppose la liberté de choisir et en même temps le courage d’abandonner quelque chose, de laisser derrière soi quelque chose ; passer par cette porte signifie professer que Jésus-Christ est le Seigneur, en raffermissant notre foi en lui.

Nos pèlerins paroissiens-pèlerins illustreront dans la joie cet extrait de la  Misericordiae Vultus, promulguée par le Pape François :

Le pèlerinage est un signe particulier de l’Année Sainte : il est l’image du chemin que chacun parcourt au long de son existence. La vie est un pèlerinage, et l’être humain un viator, un pèlerin qui parcourt un chemin jusqu’au but désiré. Pour passer la Porte Sainte à Rome, et en tous lieux, chacun devra, selon ses forces, faire un pèlerinage. Ce sera le signe que la miséricorde est un but à atteindre, qui demande engagement et sacrifice. Que le pèlerinage stimule notre conversion: en passant la Porte Sainte, nous nous laisserons embrasser par la miséricorde de Dieu, et nous nous engagerons à être miséricordieux avec les autres comme le Père l’est avec nous.

-*Miséricorde  (du latin misereri : avoir pitié, et cor : coeur) Attribut de Dieu qui explique tout son dessein de salut pour l’humanité. La bonté de Dieu est infinie car elle est un des aspects de sa miséricorde (Ps 86,5). On nomme ainsi l’attitude profonde de l’être caractérisée par la disposition d’amour au pardon. La sensibilité à la misère et à la souffrance d’autrui et à une bienveillance fondamentale vis à vis du prochain.

pelerinage19nov