Encore un petit tour …

Gueux, le 25 novembre 2016 :

tirelire2Le très révélateur premier tour de la primaire de la droite de dimanche dernier a permis de mettre les choses au point… Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, ou trop tard,  il y en a marre des appareils politiques. Beaucoup de français, fatigués d’être pris pour des pigeons l’ont largement démontré. Puisqu’il a fallu, en plus, se payer le tour de manège à 2 Euros, autant se satisfaire et faire le choix de la bonne monture. C’est, et je le pense sincèrement, ce qui a été réalisé.

Le second tour de dimanche 27 novembre est évidemment un rendez-vous tout aussi important qu’il ne faudra pas rater. Le gagnant de dimanche n’aura pas seulement à se regarder le nombril mais aussi à veiller à ce qui pourra se passer au printemps prochain. Assurément, et même si la fiabilité des sondages laisse très sérieusement à désirer, ils seront inévitablement trois à vouloir jouer la finale … et c’est un(e) de trop !

Le ton des premiers échanges de l’après premier tour n’était pas très rassurant. L’agressivité et l’offensive des uns, face à la sérénité et la dignité des autres n’était pas sans me rappeler le dramatique scénario qu’a vécu notre village aux municipales de 2008. Les poubelles renversées, les oeufs et les tomates sur le mur de la maison du maire sortant et la campagne calomnieuse des deux-mille-huitards-révolutionnaires ont finalement eu raison du bon sens et de la confiance absolue des autres.

Fort heureusement, la courtoisie dans le débat et la dignité semblent avoir repris leurs droits en cette fin match Juppé-Fillon. Pourvu que cela dure !

En attendant, les amis, restez mobilisés : vous avez RV dimanche, dans le même bureau de vote que la semaine dernière,  avec vot’ p’tit’ pièce !