Enfin !

Gueux, le 10 février 2017 : 

J’aurais bien l’occasion de revenir sur la réunion du Conseil Municipal d’hier soir, qui aurait dû être réglée en un temps record si l’homme qui a toujours quelque chose à dire et même à ajouter était resté devant son écran télé pour suivre les aventures de madame Tapedur.  A vrai dire, j’étais heureux de le retrouver, après des mois d’absence, autour de la table du CM. Je n’irai pas jusqu’à dire hier que je m’y ennuyais sans lui, mais il est vrai que je m’interrogeais un peu sur son état de santé physique, et moral aussi !

Me voici donc rassuré ! A un moment j’ai même cru qu’il allait fredonner le non je n’ai pas changé du plus séducteur des crooners, … mais avec une poésie qui ne commence pas par je t’aime ! Certes !

Ce tout petit détail de l’histoire de notre village, n’est absolument pas l’évènement majeur de la soirée !

A mes yeux, le plus important a été la présence, enfin, d’une secrétaire de mairie autour de la table du CM en la personne de Véronique Clermont. Elle est entrée en fonction à Gueux le 1er février dernier. Madame Clairmont est Rédactrice Principale, poste que j’estimais évidemment indispensable pour une commune comme Gueux qui cependant s’en passait depuis des années, estimant que cela allait bien comme cela (sic). Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, c’est bien connu.

Assurément, mes propos seront rapportés et déformés aux oreilles du personnel local qui aura essayé jusqu’à aujourd’hui de faire le boulot tant bien que mal. J’ai pour ces personnes énormément de respect. On ne peut pas demander à un adjoint administratif de fournir le même travail qu’un rédacteur principal, même s’il se sent parfois contraint d’aller jusqu’au bout de ses forces. Et pourtant !

D’emblée, j’ai senti en Véronique Clermont la valeur sûre qui n’est pas sans me rappeler le personnel hautement qualifié que Gueux avait il n’y a pas si longtemps que cela à la tête de ses services. Tant mieux si ses compétences permettent à ceux qui se prennent pour le centre de l’univers de faire un peu d’humilité et arrêtent enfin de faire du théatre d’improvisation. 

Madame Clermont nous arrive de Ormes, où elle était déjà secrétaire de mairie. Bienvenue chez nous, Véronique, bonne réussite dans votre nouvelle mission et veillons que ce soit pour longtemps !

L’emploi de secrétaire de Mairie relève du grade de Rédacteur ou de Rédacteur principal de 2ème ou de 1ère classe correspondant à la catégorie hiérarchique B. L’agent est titulaire (au minimum) d’une licence en droit public ou justifie d’une expérience professionnelle de 6 ans dans la fonction de secrétaire de mairie.