Ensemble, Autrement … toujours présents

Gueux, le 25 juin 2014 :

VivonsEnsembleAutrementConviviales retrouvailles du groupe Ensemble, Autrement hier soir.

Ce fut l’occasion, pour ses quatre élus de faire le point après 3 mois d’exercice, et aussi de revenir sur les comptes de campagne avant d’aborder l’avenir.

Pas facile pour eux de naviguer dans les remous encore bien virulents de la municipalité précédente qui se serait bien passée de ces trublions de dernière minute pour continuer”, comme elle l’avait annoncé, la … glissade de notre village.

Des bâtons dans les roues, ils en ont eus, et en auront encore même si un regard différent se pose sur eux depuis quelques semaines. Leur présence assidue dans toutes les commissions y est certainement pour quelque chose, et l‘évidente démonstration de vouloir participer activement à tous les travaux doit en rassurer plus d’un, particulièrement ceux à qui il avait été avait présenté un tableau catastrophique de la liste Ensemble, Autrement. On le sait, ce sont avec de tels arguments négatifs que les municipales de 2008 ont été pliées au premier tour … et si on n’en mesure pas encore tout à fait le bilan, cela ne saurait tarder. Bref, les petits nouveaux bossent, et font de leur mieux pour que les portes du château s’entrouvrent.

Les comptes de campagne ?

Transparence : 474,75 € ont été remboursés par l’Etat bienveillant. C’est le montant de la facture d’impression des bulletins de vote et de la profession de foi, réalisés par l’imprimerie des Moissons, à Reims. Justement, l’unique format A4 de leur profession de foi ne pesait certes pas très lourd face à la campagne médiatique de l’équipe sortante : des Gauseries flatteuses et financées par la communauté, une double distribution d’une plaquette A3 couleur, et une réunion publique agressive …

Le restant des frais d’Ensemble, Autrement fut à la charge de ses colistiers, y compris les enveloppes, les étiquettes et … même le CD d’adresses facturé par la mairie. La mémoire est courte pour ceux qui s’étaient vu offrir gracieusement le jeu d’étiquettes par Claude Bien et son équipe lors de la campagne de 2008. Autres temps, autres moeurs !

Il faut ajouter l’achat de fleurs pour remercier l’hôtesse qui leur a permis de se réunir pour préparer leur campagne. Eux ne disposaient pas de salle communale, ne l’ayant du reste pas demandée, la facturation du CD à 2 Euros ayant fait craindre le pire …

Bref, sobriété est leur devise. L’argent de l’Etat, et celui de la Commune ne leur appartient pas … et ils veilleront à ce que les dépenses soient au plus juste, même celles qui apparaissent déjà sur un budget communal dont l’élaboration leur a totalement échappé.

L’avenir ?

Toutes les composantes de la gestion passée ne sont pas encore connues, mais le groupe est serein et confiant : L’objectif n’est pas de tout contester, et comme cela est indiqué dans un article précédent (voir Ici) :

“L’opposition, faut-il le rappeler, n’a pas été mise en place par 44 % de l’électorat local pour bloquer le fonctionnement de la commune, mais pour participer activement à la vie communale, dans un élan purement démocratique et dans le respect des lois.”

Parce que des projets, il y en a, c’était dans leur profession de foi. Ils ne devaient pas être si mauvais qu’on a bien voulu le dire, parce que largement repris dans la seconde communication de la liste sortante. C’est de très bonne augure pour la suite des débats.

Ensemble Autrement veut rassembler, sous une autre bannière, de façon conviviale, sympathique et complètement désintéressée, en proposant également des activités ludiques et enrichissantes pour tous.

L’information sera renforcée. Bien évidemment le blog Pastouch.fr sera mis à contribution, mais pas seulement. En effet, et c’est un triste constat : par deux fois déjà le Flash Info Gueux de la municipalité a été réalisé sans aucune concertation. Ce message est clair et bien reçu, Ensemble, Autrement aura donc son propre organe de communication, hebdomadaire, mensuel, bimensuel, trimestriel ? C’est à voir. L’engagement est pris de faire un vrai journal d’infos, objectif et transparent, tout en respectant une part de confidentialité … évidemment !

Allez, à bientôt  ?