Fin de la farce … à Gueux ?

Gueux, le 26 octobre 2016 :

carriere301Il semblerait que le dépôt non contrôlé de déchets* au lieu dit la Carrière le long de la route qui mène à la Cueillette cesse enfin  (voir Ici). Il n’y aura finalement pas de pyramide érigée à la gloire de Tout En Kamion puisqu’une opération de finition est en cours. Elle consiste à mettre un peu de terre végétale riche en pavés au-dessus d’une énorme quantité de matériaux de déblaiement de toutes provenances déposée avec la bénédiction du maire, encore une fois sans débat avec les élus.

A la lecture de l’arrêté municipal pris pour autoriser le remblaiement de ces parcelles, on est quand même en droit de s’interroger sur plusieurs points et en particulier sur le respect des consignes. Les matériaux déposés sont-ils réellement non pollués ? Les couches successives ont-elles été respectées ? La finition par de la terre végétale d’une hauteur de 60 cm environ sera-t-elle effective ? Faut-il le rappeler, nous sommes à quelques centaines de mètres des puits qui nous alimentent en eau potable. Une telle décision non concertée est quand même un peu éloignée des grands principes écolos évoqués en 2008 et qui avaient abouti à l’élection d’une liste d’opposition municipale dont le programme était essentiellement axé sur la préservation de l’environnement. Ceux qui ont soutenu cette liste là hier semblent bien endormis aujourd’hui !

Vous me direz, et vous aurez raison : Y s’en foutent, leurs potes ont été élus !

On encore : D’ici que cette merde descende jusqu’aux puits, il va se passer un certain temps …

Ben voyons !

2016_10_25gueux105-version-2Une autre question concerne le profil du terrain. On le voit clairement ci-contre, la pente naturelle est loin d’être respectée. Est-ce légal ? Le tronc des arbres a presque disparu sous les gravas. Vont-ils survivre ? Cette éminence artificielle ne se justifie vraiment pas, sauf si  la commune en a tiré quelques profits :

Renseignements pris, le dépôt de terre en décharge contrôlée coûte à son demandeur de l’ordre de 8,50 € HT la tonne. Un camion de ceux qui assuraient ce pseudo comblement contient environ 13 tonnes. Ce sont peut-être des centaines de camions qui se sont relayés. Je vous laisse calculer tout ce que cela aura rapporté… ou aurait pu rapporter au village !

Des travaux de remblaiement sont également en cours en haut de la même route. Là aussi le tonnage est tout aussi impressionnant que la qualité des matériaux déposés. Mais quand tout sera fini : ni vu ni connu ! Sauf peut-être dans quelques décennies !

Oh oui, comme je le disais précédemment Gueux devient vraiment la poubelle de Reims Métropole, en attendant pire peut-être !

-* Déchet : Est un déchet tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, toute substance, matériau, produit… que son détenteur destine à l’abandon .

2016_10_25gueux108-version-2