Gueux, commune borderline …

Gueux, le 26 juillet 2015 :

TuyauOn ne peut pas tout connaître, et c’est sympa que des lecteurs se penchent un peu plus sur les articles de Pas Touch’ et les enrichissent de leurs connaissances.

Faute d’infos, il est logique de s’interroger sur les raisons qui font que Gueux, cependant commune du Tardenois, ne fasse pas partie de la liste des communes concernées par les restrictions d’eau (voir article du 23 juillet Ici).


Gueux appartient à un bassin versant hydrogéologique dont le comportement est jugé homogène et qui est référencé sous le nom de Craie de Champagne Nord, ayant pour définition : Aquifère libre, dans formation du Cétacé, à dominante sédimentaire (en bleu foncé sur la carte ci-dessous – clic pour agrandir)

Capture d’écran 2015-07-26 à 10.07.31

Comme on le voit, le territoire de Gueux (marqué d’un point blanc), est en limite tout comme Vrigny. Ils sont tous deux bordés de zones plus sensibles : en rouge les Affluents Crayeux Marne et Aisne Aval  et en rouge plus foncé les Brie et Tardenois. Ces secteurs sont concernés par l’arrêté préfectoral dont il est question.

Ce sont des piézomètres de suivis qui permettent de savoir si les seuils d’alerte sont atteints. Ces seuils (Crise, Alerte renforcée, Alerte) sont déterminés par secteur (arrêté préfectoral cadre). Les stations hygrométriques tiennent compte des débits des cours d’eau les plus bas moyens sur 3 jours consécutifs (encore appelés VCN3 … pour les spécialistes). Ces données sont transmises tous les 15 jours en période de sécheresse. On détermine alors si un seuil est atteint. Dans ce cas, le Préfet prend un arrêté …

Merci pour cet intéressant tuyau … d’arrosage !