Insolite, à Gueux #5 : 1735

Inso5Cet original moellon se trouve rue du Moutier,  dans le mur de la propriété qui est en face des écoles primaires. Soigneusement préservé lors du revêtement mural, il pourrait donner une indication très précise de l’époque à laquelle ce mur fut érigé, 1735.

Pas besoin d’être expert en toponymie pour savoir que moutier est proche de monastère. Il y avait-il un monastère dans les parages ? C’est en tout cas ce qu’affirmaient les anciens, le situant un peu plus bas, plus proche de l’actuelle rue des écoles et de la ruelle du cimetière.

La jolie propriété qui se cache aujourd’hui derrière ce mur s’appelle  Le Moutier. Avant 1918, elle portait le nom de Villa des Tilleuls, bien connue des cartophiles du cru.

En tout cas, cela n’apporte pas la réponse à la question, qu’y avait-il donc à cet endroit en 1735 ?

Si à l’heure du soir, entre chien et loup*, vous croisez dans la rue du Moutier un moine encapuchonné et au pas ferré, portant sur son épaule une besace pleine qui tinte en marchant … changez de trottoir ! Brrrr …

*Infra horam vespertinam, inter canem et lupum ! Apparue en français au XIIIe siècle, l’expression existait déjà dans l’Antiquité. On peut ainsi lire dans un texte du IIème siècle : “quand l’homme ne peut distinguer le chien du loup”. “Entre chien et loup” désigne le soir, moment de la journée où il fait trop sombre pour pouvoir différencier un chien d’un loup. Le chien symboliserait le jour puisque tout comme lui, il peut nous guider ; alors que le loup serait le symbole de la nuit, représentant une menace, mais également les cauchemars et la peur. 

– Edité le 26 septembre 2013