L’ Archevêque Mgr Jordan, à Muizon

Gueux, le 29 juin 2014 :

2014_06_29MgrJordanMonseigneur Jordan est venu rendre visite aux paroissiens en président la messe dominicale de Muizon ce matin. L’église St Symphorien aurait pu accueillir bien plus de monde mais le temps chagrin avait peut-être encouragé les “loirs et les marmottes dominicaux” à rester à la maison, selon une expression régulièrement formulée lors des offices.

Très heureux de découvrir le magnifique autel dédicacé en janvier dernier par son auxiliaire, Monseigneur Bruno Feuillet (voir ici)Monseigneur Thierry Jordan a d’abord félicité les paroissiens pour la qualité de l’entretien de leur belle église. Cette dernière, dont certains éléments appartiennent au XIIIème siècle, tient son originalité de son mur à cloches. En très mauvais état dans les années 60, le bâtiment dut sa survie grâce à une pétition lancée. On ne s’en plaindra pas.

Tout de rouge vécu à l’occasion de la fête de St Pierre et St Paul, deux apôtres exécutés à Rome, Thierry Jordan s’est appuyé sur le texte de la première lecture pour faire part dans son homélie des persécutions rencontrées par les chrétiens, rappelant que les persécutions du XXème siècle sont plus importantes en nombre qu’à l’époque romaine. Ces deux hommes, Pierre et Paul, différents par l’histoire et la culture, avaient une racine commune, le Nazaréen Jésus, qui avait su réunir ce qui paraissait si lointain, un rustaud pêcheur et un fin lettré. D’être chrétiens ils étaient fiers, et le faisaient savoir, prêchant la paix, l’amour et la réconciliation.

A l’issue de la cérémonie, et après avoir tenu à saluer et échanger quelques mots avec chaque paroissien, Monseigneur Jordan a procédé au Sacrement de Baptême de deux jeunes enfants originaires de la paroisse.