La Com-Com sur le pont en été

Gueux, le 30 juillet 2015 :

BonheurDepuis qu’il ne fait plus l’unanimité, le maire de Gueux accorde de très longues vacances à ses conseillers municipaux : pas de CM en mars ni en mai et rien entre juin et septembre. Exception faite en début de juillet parce qu’il s’agissait de réunir en urgence le quorum pour faire passer sans dommage une seule délib’ oubliée sur un coin de bureau … du grand art administratif !

C’est sans doute que tout va bien à Gueux, et qu’il n’est pas nécessaire d’informer et de débattre. A moins que monsieur le maire évite le débat. Qui dit débat, dit information, et il est évident que l’information n’est pas le fort de notre municipalité.  Pour s’en rendre compte, il suffit d’aller sur le site de la commune pour lire que notre premier magistrat n’a rien à nous apprendre depuis janvier 2015 (voir Ici). Dépêchez-vous d’en faire copie, parce qu’à mon avis ce florilège d’annonces démagogiques risque de ne plus rester longtemps sur le site !

L’assemblée des délégués de la Communauté de Communes Champagne Vesle se tenait hier soir dans ses locaux. J’y suis allé en auditeur, et je me suis régalé. Exposés clairs, discussions ouvertes, contestations appuyées et entendues, votes et prises de décisions. Un bel exemple de démocratie …

Le président Bzdak, peut cependant se faire du souci : une banale délibération à prendre pour réaliser des travaux de fouilles archéologiques sur le site du futur groupe scolaire d’Ecueil a failli ne pas passer. Cela n’aurait rien changé à l’affaire, puisque ces fouilles sont rendues obligatoires, mais il semble clairement qu’un mouvement hostile à la réalisation de ce groupe scolaire mette tout en oeuvre pour retarder le lancement des travaux. Cela me fait penser à la malheureuse saga du camion de pompiers de Gueux … et ce n’est peut être pas un hasard !

Mais quelque chose m’a davantage interpelé et choqué : lors d’une réunion de la CCCV, le seul délégué de Gueux membre de la minorité municipale, excusé, avait remis son pouvoir à un délégué d’une autre commune. Il fut largement vilipendé pour ne pas avoir donné ce pouvoir à un des membres présents de la majorité de Gueux avec qui il ne partage évidemment pas tous les avis. C’était cependant son droit, compte tenu des circonstances …

Hier soir, notre commune était représentée par 3 de ses 6 délégués. Donc 3 pouvoirs étaient distribués … mais cette fois notre conseiller de la minorité municipale n’a pas reçu le pouvoir d’un conseiller de la majorité. Celui-ci qui a fait le choix (orienté ?) de le confier à un délégué d’une autre commune ! La minorité de Gueux en fera-t-elle un fromage ? Evidemment non, mais il fallait souligner cette anecdote !

Comment ne pas évoquer l’Evangile selon Saint-Matthieu :  Observez donc et faites tout ce qu’ils vous diront, mais ne faites pas ce qu’ils font, car ils disent ce qu’il faut faire et ne le font pas …