La Loi et la Nature, à Gueux

Gueux, le 22 octobre 2013 :

20120720_chardonSix mois de prison et 30 000 euros d’amende, c’est ce que risque le propriétaire d’un terrain où un chardon fleurit en France ! Le chardon fait en effet partie de la liste nationale des organismes nuisibles au titre de l’article L251-3 du code rural. Il est donc obligatoire de lutter contre cette espèce.

Afin d’éviter toute dissémination, la destruction des chardons doit être effectuée avant leur floraison, qui s’étale de juin à septembre.

Mais voilà, à Gueux, les chardons qui bordent le parcours de santé n’ont pas été fauchés à la bonne période. Une reproduction naturelle a pu se faire sur les terres du Circuit et dans les champs avoisinants. Les agriculteurs courent le risque d’être sanctionnés, alors ils vont devoir traiter ce problème.

On s’active sérieusement en ce moment autour du circuit. Est-ce pour effacer tardivement toute trace du délit ? Dame Nature saura bien le rappeler. Déjà quelques “rosettes” sortent de terre ici, et là !

C’est aussi ça, la Loi … de la Nature !

2013JuinCirc