Le Patro au chevet du Blason de Gueux

Gueux, le 22 mars 2017 :

L’Héraldique est la science du blason, c’est-à-dire l’étude des armoiries. Elle s’est développée au Moyen-Age comme un système d’identification des personnes, des lignées et des collectivités humaines comme des villes, des régions, des pays, des corporations de métiers. 

Le vocabulaire employé pour effectuer le blasonnement est souvent très ancien et certains mots ne sont plus guère employés de nos jours. Tout ceci donne parfois des descriptions assez difficiles à comprendre mais avec un charme tout particulier.

C’est ce que les enfants du Patro ont appris, vendredi dernier au chevet des armories de Gueux.

Celles-ci ont été offertes en 1989 à la commune par un Héraldiste de Guise, monsieur Fanizzi, aujourd’hui décédé. L’expert avait d’abord rassemblé les principaux éléments de notre histoire, sorte d’héritage à transmettre aux générations futures avant de dessiner selon une règle précise, le carton qui a notamment servi à décorer le Rond Point à l’entrée de Gueux.

Ce fut, comme d’habitude un riche moment d’échange avec les enfants pour qui  la lecture du blason n’a sans doute plus de secret. En cas de souci, ils peuvent se reporter Ici.

Bien sûr il aurait été impensable de ne pas aller faire la photo souvenir au sommet du rond-point tout en découvrant une vue sur les tours de la Cathédrale de Reims.

Puis le groupe, toujours encadré par des bénévoles sécurisant leur cheminement s’est sagement rendu à la Maison des Sports. Là l’attendait le traditionnel goûter collectif dans un local mis gentiment à disposition par l’Association des Pêcheurs du Lac de Gueux, déjà complice de quelques sorties autour du lac, et que nous devrions retrouver bientôt.

Comme il restait du temps et qu’il y avait un beau soleil, la petite équipe a fait un peu d’exercices autour du terrain de foot avant de se quitter.