La pire des histoires belges

Gueux le 22 mars 2016 :

Drapeau-europeen-berneA Bruxelles, ils vengent les leurs ! Et nous dans tout cela ?

Nous, on pleure les nôtres ! What else !

Je rentre d’une réunion, moche, laide où la soumission fait honte, où le mensonge est roi, où tout est approuvé parce que le Grand Calife prétend sans jamais avoir à le prouver qu’il a la plus grosse.

Alors, pour revenir sur notre bonne vieille terre, rien de tel qu’un bonne partie de détente. En quelques clics il me suffirait d’aller chercher la dernière histoire belge du jour … mais ce soir je ne peux pas ! Il y a un an, à deux jours près,  je titrais l ‘Europe en deuil, avec la même photo ci-dessous, nos bannières étoilées en berne : un Airbus A320 s’était écrasé avec  150 personnes à bord. Coup de folie d’un malade mental … que beaucoup savaient malade mais qu’ils ont cependant laissé agir malgré tous les moyens de contrôle qui auraient dû interdire à ce pauvre garçon de tirer sur un manche.

Ce matin ce sont d’autres malades, connus eux aussi, qui ont diaboliquement fait péter des bombes, à Bruxelles, au coeur même de la capitale de notre Europe. Et maintenant ?

Minute de silence, enfin  !

“A force de tout voir on finit par tout supporter… à force de tout supporter on finit par tout tolérer… à force de tout tolérer on finit par tout accepter… à force de tout accepter on finit par tout approuver !”