La Saint Vincent, chez Saint Vincent


Vrigny le 22 janvier 2013

2014StVincentLes vigneronnes et les vignerons de Gueux, Ormes et Vrigny, en costume traditionnel, ont fêté leur Patron St Vincent en l’église Saint-Vincent de Vrigny. Vincent est un diacre et martyr espagnol du IVème siècle, souvent présenté portant son habit de diacre, avec une serpette, un seau et des grappes de raisin.

Pascal Rodrigues, abbé de la paroisse a animé une belle messe colorée par les chants de la chorale. Le vin de l’année a été béni, de même qu’une belle quantité de délicieuses brioches partagées ensuite avec l’assemblée.

Puis dans son discours, le président de la section locale Eric Coulon, a évoqué une année un peu difficile à cause de la météo, mais que la nature a su finalement rendre généreuse en qualité. Avec un peu plus de 300 millions de bouteilles, les ventes de 2013 sont très loin du record de 2007 (338 millions de b.). Le champagne reste cependant une valeur sûre. Les charges administratives et économiques éloignent trop les vignerons de leur métier de base. Enfin, il regrette que par des décisions sans concertation les collectivités locales rendent plus difficile le déplacement des engins sur le territoire, au détriment de la sécurité de tous.

Lors de la traditionnelle transmission du bâton, Philippe et Delphine Maréchal, Croûtons* en 2013, ont passé le relai pour un an à Jérôme Darvigny et Sandrine.

Bonne année viticole à tous.

Autrefois le croûton était la partie supérieure d’un gâteau béni à la messe et partagé ensuite par les confrères. Ce morceau était donc conservé pendant un an. Les brioches ont presque partout remplacé le gâteau et une d’entre-elles est le croûton transmis par l’ancien dépositaire au nouveau.