L’arroseur arrosé … à Gueux

Gueux, le 23 septembre 2016 :

2016_09_22gueux101

Clic pour agrandir

En avril 2012, Pas touch N° 30 (titre Panneaupolis) évoquait, toujours avec une pointe d’ironie, le nouveau plan de circulation du village mis en place par de très ingénieux urbanologues locaux.

On en mesure aujourd’hui le résultat, principalement dans la rue des écoles, qui vient donc d’en reprendre une couche en passant de zone 30 à zone de rencontre.

Les riverains ont été obligatoirement soumis à cette nouvelle décision du maire et de ses adjoints spécialisés (peut-être !). Les commentaires vont bon train.

Bien évidemment, nul n’étant censé ignorer la loi, tout le monde sait ce qu’est une zone de rencontre, et je ne parle évidemment pas d’autre chose que du code de la route ! Si par le plus grand des hasards vous ne le saviez pas, inutile de chercher cette info dans les médias de la commune de Gueux … c’est le néant total ! Pastouch’ est là pour vous aider à essayer d’y voir plus clair :

zone-30Ce panneau carré à fond bleu et bordé d’un listel blanc, portant en son centre trois pictogrammes (un piéton, un cycliste et un véhicule) ainsi qu’un panneau de limitation de vitesse à 20 km/h signale à l’usager de la route qu’il entre dans une zone de rencontre.

capture-decran-2016-09-22-a-20-14-47

Conforme, ou pas ?

On remarque immédiatement une différence avec le panneau officiel de fin de zone (rayé de rouge) et celui qui est à la sortie de la rue des Ecoles (non rayé de rouge). Cela a de quoi interpeler les usagers qui ne savent donc pas trop à quoi correspond ce panneau hybride nouvellement implanté. C’est d’autant plus déstabilisant qu’à l’angle de la rue des Dames de France et de la rue Eugène Roederer se trouve un autre panneau de fin de zone 20, conforme lui, tout comme les autres panneaux de ce secteur … va comprendre, Alexandre !

2016_09_22gueux309

Réglementation

Evidemment, ces signalisations doivent être placées au voisinage immédiat de l’endroit où la prescription commence à s’imposer et la loi précise qu’ils doivent être répétés après chaque intersection (autre que celles avec des voies privées non ouvertes à la circulation publique ou des chemins de terre). J’oserais donc recommander l’installation d’un nouveau panneau à l’intersection de la nouvelle voie qui vient de la rue du Château et de la rue des Dames de France (Voir montage ci contre). Effectivement l’ usager qui vient de la rue du Château et qui s’engage vers le haut de la rue des Dames de France ne sait pas qu’il se trouve  en zone 20. C’est un peu ballot ! Non ?

2016_09_22gueux106Par ailleurs, on se sait pas si la rue des Lilas est, ou n’est pas, en zone de rencontre !

Quand à visibilité de ce panneau ci-contre, je vous laisse seul juge !

Revenons à définition de la zone de rencontre, qualifiée aussi zone de circulation … apaisée (peut-être pas tout à fait aux heures de rentrée ou de sortie des écoles de Gueux !) :

Une zone de rencontre est une section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, les piétons* sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules. La vitesse des véhicules y est limitée à 20 km/h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable.

Le terme rencontre souligne que les conflits doivent se gérer, non pas par un rapport de force mais bien par un comportement de courtoisie au bénéfice des plus vulnérables.

.*Les piétons, dans le code de la route, forment une catégorie qui comprend les personnes qui se déplacent à pied ainsi que les pratiquants de rollers et trottinettes et les utilisateurs de fauteuils roulants.

Pour en terminer, provisoirement peut-être, avec ce sujet  je pense, convaincu que réversibilité est un mot proscrit du vocabulaire local, qu’il aurait été intelligent (et je mesure le poids des mots) de réaliser un revêtement de chaussée lui donnant un contraste visuel pour que tous les usagers à moteur qui pénètrent dans cette zone de rencontre  constatent immédiatement qu’elle n’est pas comme les autres, et respectent le 20km/h imposé.

mewe

C’est pourtant pas compliqué !

Voilà une nouvelle démonstration du moi-tout-seul qui ne mène à rien de cohérent ni d’efficient. Comme d’habitude le désordre sera discrètement remis en ordre, moyennant quelques frais supplémentaires, dans le strict respect de la devise locale si chère à une majorité de moins en moins silencieuse : faire et défaire !

Faut-il en rire ? Quand il s’agit de la tranquillité et de la sécurité de tous, je suis sûr que non !