Le poisson d’avril avant l’heure … à Gueux

Gueux, le 22 mars 2015 :

1980GxLac

A l’aube des années 80

Ce doit être une bonne blague … sur papier officiel ! L’accès le long du lac, le long de la jolie propriété de la Fleurière est interdit par arrêté municipal du 20 mars, en raison d’actes de vandalisme, le petit pont de bois étant impraticable. C’est un peu comme si les communes du littoral interdisaient l’accès aux jetées sur la mer, sous prétexte qu’elles ne mènent à rien, à moins d’être un excellent nageur.

Les plus inquiets sont évidemment les pêcheurs, qui déjà privés d’espace côté rue de l’église voient leur terrain de jeu se réduire comme une peau de chagrin. A quelques encablures de la date d’ouverture de la pêche, ils ont matière à s’interroger. C’est pas sympa, et pas une façon de récompenser leur citoyenne intervention de lundi soir dernier (voir ici) ! Les poissons, qui heureusement ne savent pas lire, sauront-ils en profiter pour trouver refuge du bon côté ?

Confondre vitesse et précipitation, est donc devenu une spécialité du village. Si le bon sens reprend le dessus, ce dont je ne doute pas un seul instant, nous aurons également l’occasion de redire que faire et défaire, c’est toujours travailler, mais ce n’est pas gros avancer ! Tout cela n’est certes pas très efficace, ni même … efficient !

Vouloir faire vite ne signifie pas bâcler. Autrement dit, pour faire une chose vite et bien, il faut redoubler de concentration et non sauter des étapes … et certainement aussi faire appel à la concertation. Mais ça … hein !

Ci-dessous, l’arrêté en question, qui va se faire une place de choix dans le bêtisier local.

ArrGx2015_03_20