Le voilà, son Cinéma au Circuit de Gueux

Gueux, le 27 novembre 2014:

2014_11_26CdGIl semblait déjà bien loin, le 31 Août 2013 !

Je titrais alors “le Circuit de Gueux fait son Cinéma” (voir Ici).

Les deux jeunes réalisateurs de Urbs Phantasma, la ville fantôme, ont rendu leur copie qui circule à cette adresse (Ici). On y découvre dix neufs lieux oubliés du patrimoine français. Voilà un tour de France original qui  est proposé aux amateurs de vieilles pierres, et qui donne envie de voyager dans le passé. Il faut absolument voir ces images. C’est tout d’abord un remarquable travail d’investigation qui a été réalisé avant de faire une difficile sélection mais dont nous pouvons être très fiers : le Circuit de Gueux fait partie de l’excursion, au milieu d’autres sites à découvrir ou à redécouvrir : de bien belles idées d’escapades estivales en perspective.

On ne peut que s’émouvoir, même un tout petit peu, devant les images proposées par Aurélie et Gaëtan, et en entendant parler la mémoire du Circuit, Jean Berger, fidèle parmi les fidèles à ce grand monument de l’Histoire automobile française. Présent sur la piste depuis 1953, l’homme à la remarquable moustache le proclame “Ce circuit, je l’aime” avec une redoutable et exemplaire sincérité dans le regard. Cet amour et cette passion, il les a transmis à beaucoup d’autres qui à leur tour les transmettront à d’autres encore, en regardant les belles images de Urbs Phantasma.