Les portes du château … de Gueux

Gueux, le 31 mars 2014 :

mairieLes grilles du Château étaient solidement enchainées depuis mars 2008. Au soir des municipales de 2014 où la population de Gueux s’est exprimée mais n’a pas clairement été entendue, les lourdes chaînes sont tombées. Quatre membres de l’opposition vont pouvoir légitimement délibérer avec les 15 élus de la majorité. C’est un grand pas en avant pour la démocratie locale.

Grâce à ces excellents résultats, JL Lhéritier, chef de file d’Ensemble, Autrement siègera également dès le 17 avril prochain à la Communauté de Communes Champagne-Vesle, avec les 3 délégués de la majorité. On le constate, ce rapport de 1/4 soit 25 % n’est pas vraiment respecté pour l’attribution des postes des 5 adjoints du Maire.  Un rôle d’adjoint, même tout petit, aurait pu être proposé à l’opposition.

Notre tentative n’a pas été suivi d’effet, JP Ronseaux ayant répondu à la requête de JL Lhéritier (conversation téléphonique) que son groupe était majoritairement contre l’attribution d’un poste d’adjoint. De toute façon, si au regard de la Loi ce n’était pas possible, poser la question valait le coup, au moins pour faire le constat suivant :

Les grilles du parc sont certes ouvertes, mais l’entrée du château reste fermée à double tour. Le ton est donné !

Pourrions-nous alors en franchir les petites portes latérales s’ouvrant sur les délégations des différents organismes intercommunaux, le Syndicat Intercommunal des Eaux de la Garenne (2 titulaires), le Syndicat Intercommunal des Energies de la Marne (2 titulaires), et le Syndicat Intercommunal associant les Communes Traversées par les infrastructures Ferroviaires et Autoroutières de l’Arrondissement de Reims (2 titulaires). Cela paraissait logique de nous accorder au moins une place de titulaire pour les deux premiers syndicats. Ne s’y défendent que les intérêts techniques de la Commune, indépendamment de toute considération politique … mais que nenni. Seules les miettes de postes de suppléants nous étaient réservées. Notre refus a quand même mis en évidence le peu d’enthousiasme par la majorité à pourvoir ces postes subalternes. Dont acte.

Quant au fameux ACTIFAAR, dont chacun sait qu’il est difficile de réunir le quorum à chacune des réunions, JL Lhéritier y a obtenu  un poste de titulaire avec …. 17 voix sur 19 ! Belle ouverture de la porte de la cabane du jardinier !

Clairement, on ne veut pas de nous dans la demeure royale. Doit-on attendre le 24 décembre et nous déguiser en Père-Noël pour passer par la cheminée ? (Chacun sait que c’est la spécialité de C Gremion, récompensé par le bonheur qu’il lit dans le regard des enfants de la maternelle … et le sourire des mamans aussi !)

Il restait le CCAS, Comité Communal d’Action Sociale. Une liste d’Union de 5 noms a été présentée par le premier adjoint, permettant à F Prévost et JL Lhéritier de faire partie des titulaires. Quant à C Bénard et C Gremion, ils ont été nommés parmi les 5 suppléants par monsieur le Maire en personne.

Reste à savoir ce qu’on attend de nous dans ce CCAS ?

  • Se déguiser à l’occasion du Noel des enfants du village ? C Gremion est prêt … même en poste de suppléant !
  • Servir le repas des aînés ? L’équipe d’opposition sera évidemment disponible … même en cuisine !
  • ???!!!
  • Pour les autres missions du CCAS, nous serons très vigilants, particulièrement pour veiller sur les faibles et des opprimés. 

Alors allons-y, entrons par la petite porte de service, et démontrons qu’Ensemble, Autrement, nous allons faire un bon travail … Nous soutiendrons évidemment les projets qui le méritent, et nous proposerons des contre-projets constructifs quand cela nous semblera nécessaire. Mais surtout, surtout, nous resterons attentifs à l’écoute de tous les habitants de Gueux !