Les rues, à Gueux #7 : rue du Moutier

Gueux, le 14 août 2015 :

MoutierC’est un paradoxe, mais le nom de rue du Moutier est récent à Gueux. Située entre la place d’Ormes et le Collège Raymond Sirot, cette rue portait aussi autrefois le nom de rue de la Moufle, dont elle était le prolongement.

Jadis Gueux Village s’articulait autour de l’église romane, au coeur du vieux cimetière. L’axe principal du bourg était un chemin, venant de Reims et escaladant fièrement la montagne pour se retrouver pratiquement là où se croisent l’autoroute A4 et la LGV. Il suffit de s’arrêter un moment sur l’un des ponts en haut de la route de Mery, de s’y accouder et d’imaginer le tracé de ce chemin. On le voit venir tout droit de Reims par le Circuit, puis grimper jusqu’à nous par la rue de la Petite Montagne et le haut de la rue des Dames de France. Il passait ensuite par le haut de Janvry puis redescendait vers Treslon. Je m’arrête là, envisageant une prochaine série dédiée à nos sentiers et chemins, sujet à faire de belles balades.

Les TilleulsLe nom Moutier vient du latin monisterium, monastère. Plus rarement ce nom désignait aussi une église paroissiale. L’imagination, comme toujours, fera le reste. Il existe sur le cadastre Napoléon de Gueux un chemin de derrière Moutier, situé justement derrière la propriété qui porte aujourd’hui ce nom, et qui est située en face du groupe des écoles élémentaires.  Un peu épargné par les bombardements de 1918,  le Moutier d’aujourd’hui ressemble fortement à une jolie demeure d’hier, bien connue des cartophiles et qui portait le joli nom de Tilleuls .

Cette même propriété devait être immense. Mais rien ne justifie qu’elle abritait un ancien monastère. Par contre, la très sérieuse madame Lenel que certains d’entre nous ont bien connue, disait qu’il y avait d’étranges vestiges de maçonnerie dans sa cour, près du cimetière.  Il est reconnu aussi que le vieux quartier Saint-Remi de Gueux cache quelques secrets architecturaux dans son sous-sol.

En saura-t-on plus un jour ?