Lucie in the sky with diamonds quitte… Gueux

Gueux, le 14 octobre 2016 :

2016_10_13gueux301Pour la dernière fois, peut-être, Lucie m’a demandé hier matin si la baguette qu’elle me présentait était à ma convenance ! Elle avait le même sourire et les mêmes diamants dans les yeux qu’au premier jour,  il y a sept ans, quand pour la première fois je suis entré dans sa boulangerie. Elle venait d’être repeinte en orange mandarine, sorte de clin d’oeil à la fameuse chanson des Beatles qui en faisait référence en 1967,  Lucy in the Sky with Diamonds*… C’était tout juste hier, en fait !

Aujourd’hui pas de pain, ni de pâtisserie, et le rideau mandarine restera tiré. Lucie et Romain, son époux pâtissier, partent vers d’autres cieux avec leurs deux enfants Mathieu et Thomas. Ils ne seront pas loin, puisque Lucie travaillera au salon de coiffure Coiff’&C° (Prononcer Coiff’ and Co), à Tinqueux, rue du Général Kléber. C’est un art qu’elle a exercé pendant 16 ans et elle y revient avec confiance. Romain le pâtissier reste discret sur son avenir. Serein, il sait qu’il n’a pas de souci à se faire, les becs sucrés locaux qui ont dégusté ses délicieuses réalisations en sont convaincus.

Notre passage à Gueux  fut une belle aventure, avec de très belles rencontres ! M’a confié Lucie, souriante et visiblement satisfaite.

Romain et Lucie Momot ont donc transmis les clés de la boulangerie-pâtisserie de la rue des Sablons à Emmanuel et Sandrine Garnier, leurs remplaçants. La boulange ils connaissent bien eux aussi, puisqu’ils étaient déjà installés à Reims, au Fournil du Jard de la rue du même nom. Après quelques jours de travaux, la boulangerie de Gueux ouvrira à nouveau ses portes le mardi 25 octobre. Vous serez nombreux à venir les encourager !

Pastouch’ présente ses meilleurs voeux de réussite à tous dans leurs nouvelles aventures.  Cordiale bienvenue à nos nouveaux artisans boulangers !

.*Lucy in the Sky with Diamonds a été écrite par John Lennon suite, disait-il, à un dessin de son fils de 4 ans représentant sa petite copine Lucy dans le ciel avec des diamants. Certains avaient préféré donner une autre interprétation liée aux initiales LSD d’une substance hallucinogène à la mode dans les milieux dits branchés d’alors.