Le Père Rodrigues vous souhaite une bonne année “A” … liturgique

Gueux, le 28 novembre 2016 :   

aventL’année liturgique ne commence pas avec l’année civile mais avec le premier Dimanche de l’Avent. Après le premier temps fort (Avent-Noël) vient une première série de Dimanches du Temps Ordinaire. Arrivent alors le deuxième Temps fort (Carême-Pâques-Pentecôte) puis la suite des Dimanches du Temps Ordinaire. Depuis Vatican II, nous sommes donc  invités à lire chaque année un des trois Évangiles synoptiques. Pour l’année A, c’est l’Évangile selon saint Matthieu, l’année B (Marc) et l’année C (Luc). L’Évangile selon saint Jean est lu plus spécialement lors des fêtes, durant toutes les années liturgiques. Il présente en effet des caractères distincts, qui en font un évangile à part. Le cycle des années A,B et C se répètent tous les 3 ans:

2015 -2016 : année C – 2016-2017 : année A – 2017 -2018 : année B – 2018-2019 : année C ….

Pour mieux entrer dans cette nouvelle année,  je vous propose de lire ce texte que notre ancien curé  propose à ses nouveaux paroissiens  :

 LE TEMPS DE L’AVENT…

stmatthieurosace

Saint Matthieu- Rosace ND de Gueux

L’année liturgique «C», (St Luc) se termine par la Solennité du Christ Roi de l’Univers pour nous ouvrir à l’année «A» que Saint Matthieu accompagnera, en grande partie, par l’Evangile qui porte son nom. L’année «C» a été marquée par le Jubilée de la Miséricorde. Les portes de nos églises jubilaires sont maintenant fermées, mais nous savons que la Miséricorde de Dieu n’est pas épuisée

La nouvelle année liturgique commence par le temps extraordinaire de l’Avent qui va durer quatre semaines. Le mot « Avent » vient du latin Adventus  : Avènement. Pendant vingt-cinq jours, en Eglise, en paroisse, les chrétiens du monde entier vont se préparer à la venue du Messie, le Christ Jésus Sauveur des hommes.

Que va-t-on faire pendant ce temps ? Simplement, je vous invite à être… Etre attentif ou attentive à ce que le Seigneur va nous donner de vivre par le biais des évènements de nos existences et aussi de sa liturgie qui est « l’œuvre de la Rédemption qui s’accomplit »(Sacrosanctum concilium n° 2). Des grands Témoins de la Bible vont nous accompagner sur le chemin qui nous conduira à la crèche : Le Prophète Isaïe, Saint Jean Baptiste, la Vierge Marie, Saint Joseph, l’ange Gabriel… Faisons leur confiance !

Le 1er dimanche de l’Avent, la liturgie nous demandera d’être attentif aux signes des temps et surtout à être des Veilleurs dans la nuit de notre humanité. «Tenez-vous prêts », « L’heure est venue de sortir de votre sommeil », « Venez, marchons à la lumière du Seigneur ». Nous sommes en marche, en mouvement !

Le 2ème dimanche, avec St Jean Baptiste, l’Eglise nous invite à la conversion : « Convertissez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche ! ». Celui que le prophète Isaïe annonce est là. Il frappe à la porte de notre cœur et de notre intelligence…

Le 3ème dimanche est celui de la Joie : « Gaudete in Domino semper : Réjouissez-vous dans le Seigneur ». La parole des Prophètes va s’accomplir…Soyons dans la joie ! « Prenez courage, ne craignez pas, voici notre Dieu qui vient ». C C P = Courage, Confiance, Prière…

 Le 4ème dimanche, nous parlera de deux grands personnages : Joseph et Marie. Ils vont par leur fidélité, leur foi et leur disponibilité changer la finalité de l’Histoire de l’homme en participant de tout leur cœur, à l’avènement du Sauveur, « Dieu avec nous », « l’Emmanuel ». Marie et Joseph, deux belles figures qui nous convient à la contemplation et à l’action au Nom du Seigneur. Pour les remercier, faisons leur une place dans notre vie spirituelle.

Et le jour de la Nativité, nous chanterons, en communion avec toute l’Eglise, le Christ, l’unique Sauveur du monde, le Verbe fait chair, joie pour tous les peuples.       

Voilà, frères et sœurs un petit chemin simple pour vivre ce temps de grâce que nous offre notre Eglise. Que le Souffle fécond de l’Esprit Saint ouvre tous nos sens à la beauté de notre liturgie : Fenêtre sur l’invisible, « Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu ». Psaume 33. Laissons la liturgie nous promener dans le grand et beau jardin de la Bible à la rencontre du Messie.

Bon et heureux temps de l’Avent !

L’abbé Pascal Rodrigues.