Pas Touch’ N° 94 – Juin 2017 : La mouche qui pète

Départ MdE 2017

Jeudi 27 mai 1976, 9h00 le départ est donné aux 352 participants de la 3ème édition de la Marche des Elus, organisée conjointement par Ecueil et Gueux. Lancée tel un défi de potaches par Albert Vecten et Rémi Sartore, beaucoup n’auraient pas misé grand chose sur la longévité de cette manifestation, et pourtant. L’édition 2017 de Gueux se hisse au top 5 de toutes les participations (44) avec 1836 points. Il y en avait 999  ici-même en 1989. Ce n’est pas la force, mais la persévérance qui fait les grandes oeuvres, disait Samuel Johnson !

Bien située sur le calendrier électoral, la Marche des Elus est aussi l’occasion de mener campagne, directement ou indirectement. Les édiles de tous bords démontrent l’attachement qu’ils ont pour leur commune ou leur territoire. Catherine Vautrin se dit heureuse de venir à la rencontre de gens qu’elle a cependant l’habitude de côtoyer sur sa circonscription. Je la crois sincère, d’autant plus que c’est à maintes reprises que je l’ai vue randonner sur les chemins de la Marche des Elus, sans tambour ni trompette, mais avec la simple volonté de passer un bon moment avec tous les gens.

De nouvelles têtes se sont mises également … en marche, le petit doigt bien collé sur la couture du short de randonnée tout neuf. Dur, dur, l’apprentissage de la vie politique ? Pas tant que cela, si on observe et analyse les subtiles manœuvres de ceux qui s’obstinent à nous prendre pour des niais ! Faut-il vraiment tout avaler ? Plus on fait dans l’angélisme, plus on se laisse séduire… vrai ?

Contrairement à 2012, pas un seul drapeau étranger ne s’était invité au sacre du jeune Président français. Faut-il y voir une prise de conscience nationale ou une minutieuse mise en scène ? EM l’avait lui-même annoncé en octobre : il sera un président jupitérien.

Dieu est avec nous, en hébreu se traduit bien par Emmanuel, mais  n’est pas roi des dieux qui veut, même au pied d’une pyramide !

Tout le monde sait qu’un illusionniste peut faire comme si il avait tordu une petite cuillère. Nos attitudes sont le reflet du conditionnement qui créent nos désirs du moment. Parfois, nous mourons d’envie de croire à la mouche qui pète, même si ce n’est pas logique du tout. Soyons optimistes, ne devenons  surtout pas des scrogneugneux, mais restons vigilants. Le chamboule-tout politique n’est pas un jeu.

D’autorité à autoritaire, il n’y a qu’un pas. On l’a constaté localement et amèrement depuis 2008, toujours avec l’intime espoir de voir les choses évoluer pour le bien de tous dans notre village.

Despote ou monarque républicain, passe donc ton chemin ! Jupiter, dans la mythologie, est aussi le protecteur de la cité, au sens de l’ensemble des citoyens, donc de notre République et de notre Démocratie. A suivre donc !

A. Lincoln a dit qu’aucun homme n’a assez de mémoire pour réussir dans le mensonge ! Donc peu  d’hommes se souviennent des mensonges qui leur ont été formulés. Pardonner n’est certes pas oublier.

Enfin, après l’Ascension, vient la Pentecôte*, et le temps sacré des barbec’s , du rosé de Provence et des salades … composées!

Mais ça, c’est une autre histoire !

Claude Gremion – Conseiller Municipal – Gueux

*La Pentecôte est une fête chrétienne qui célèbre la venue du Saint-Esprit sur les apôtres de Jésus-Christ et les personnes présentes avec eux. Ce sera le dimanche 4 juin, cinquante jours après Pâques.

– Edité le 9 juin 2017