Pas Touch’ N° 54 – Fév. 2014 : Complexe sans complexe

Dimanche 11 juin 1972, les footballeurs de Gueux jouent leur dernier match sur leur mythique-terrain-ancienne-pâture. C’est justement à cet endroit que sera construit le gymnase du C.E.G. Un nouveau terrain de foot sera aménagé (celui que l’on connait aujourd’hui). En attendant la fin des travaux prévue en 1974/1975, les footeux iront dans l’ancien paddock du Circuit, gracieusement mis à disposition par la Société Civile Reims-Gueux.

Cette aire sportive couverte du C.E.G a été érigée pour le compte du Syndicat Intercommunal Scolaire et mise en service en fin 1974. Un Office des Sports, regroupant la Commune de Gueux, le Syndicat Intercommunal et les Sociétés Sportives du District, était chargé de la gestion et du planning d’utilisation en dehors des heures scolaires.

Bien plus tard, c’est le Conseil Général qui en a eu la gestion.

Quarante ans après, voilà qu’apparait, ou réapparait un projet de Complexe attendu par tous les sportifs de la planète Gueux. Cette nouvelle installation comprendra à la fois un terrain classique (hand-futsal / basket / volley / badminton ) et un tennis couvert.

En 2005, un projet de salle Multi-activités, avec tennis couvert attenant, avait été lancé par l’ancienne municipalité. Ce projet avait été abandonné dès décembre 2008 pour laisser place à un projet privé de salle de réception, prétextant qu’il était possible de couvrir un des cours de tennis déjà existant dans le village, et que la salle Multi-activités en question supposait des coûts de fonctionnement très lourds pour les finances de la commune. A propos, combien a coûté la résiliation des marchés passés pour l’édification de cette salle ?

Finalement le Resto privé prévu ne s’est pas monté et le cours de tennis ne s’est pas couvert non plus. En octobre 2010 est revenu sur le tapis un projet de Complexe Sportif, sans vraiment faire l’unanimité des Conseillers. Son financement devait être assuré par une partie des bénéfices de la vente de toutes les parcelles du Lotissement Vert, qui devait donc conditionner le lancement des travaux et les demandes de subventions. Malheureusement le Lotissement Vert, de terre a du mal à sortir !

En tout cas, les plans sont faits, vite faits même, les appels d’offres sont lancés et les résultats seront connus avant fin février. On en déduit que les entreprises seront sélectionnées par l’équipe municipale en place. Les travaux, d’un montant global de l’ordre de 2,3 millions d’Euros ne pourront probablement pas être engagés avant la prochaine mandature. Les coûts de fonctionnement, eux, ont certainement été étudiés de près, hein !

Complexe sportif

Complexe Sportif 2014

La balle de set sera-t-elle dans le camp de la prochaine équipe municipale ? On en est à rêver que quoiqu’il arrive Gueux puisse avoir, enfin, son Complexe Sportif.

Mais ça, c’est une autre histoire !

Claude Gremion

Assoc’ Villages Hier et Aujourd’hui

-Edité le 10 février 2013