Pas Touch’ N° 90 – Fév.2017 : Des panneaux à tomber raide !

En 2008, avec barrières et ceps

Samedi 8 Novembre 2008 vers 15h26, Marie51, une sympathique blogueuse qui sillonne la France à moto, fait escale à Gueux. Elle déposera ensuite sur son site de très belles photos dont celle-ci, prise à l’entrée du village. On distingue, juste en avant de la Gendarmerie, le panneau évènementiel qui avait été offert à la municipalité de Claude Bien par un artisan local.  

En 2010, sans barrières ni ceps.

Très utile, cet équipement servait à annoncer les principales manifestations du village, non seulement pour le Comité des Fêtes, mais également pour les associations qui le souhaitaient. Le reste de l’année, il rappelait aux automobilistes qui l’auraient oublié qu’il fallait faire attention aux enfants.

Ce panneau ne dérangeait apparemment personne, sauf la nouvelle équipe municipale qui l’a fait abattre quelques années plus tard, tout comme elle avait fait supprimer le bouchon à champagne en fer forgé de Nanard, chef d’oeuvre de l’artisanat local qui aurait pu être fleuri et mettre en valeur l’entrée du village pour la satisfaction de tous… ou presque. Il serait resté le témoin du passage du tour de France en 2003, pour lequel il avait été spécialement fabriqué. L’originalité de ce grand bouchon n’avait du reste pas échappé aux caméras de France 2 et France 3. Il avait été provisoirement et judicieusement installé en haut de la Garenne.

Je l’ai déjà écrit, ce qui était bien, ou… Bien pour les uns, ne l’était évidemment pas pour d’autres et une onéreuse chasse au sorcières s’est lancée dès le lendemain des municipales de 2008. Bref, on allait voir ce qu’on allait voir et de … bien, on devait rapidement passer à mieux puisqu’on nous l’avait promis !

Depuis 2012…

On a surtout rapidement vu de quoi Gueux était incapable en matière de communication, cependant fier argument de campagne ! La palme reviendra incontestablement aux panneaux promotionnels installés en  2012 et qui doivent toujours booster la vente des terrains du Lotissement Vert. Immuables, délavés, illisibles, sales, ces derniers témoignent encore aujourd’hui d’un dynamisme local hors du commun pour les affaires. 

Mais j’ai dernièrement trouvé mieux au Rond Point du Blason : Ephémère, mais exceptionnel !

Prendre exemple sur la panneautique que l’assoc’  Villages, Hier & Aujourd’hui utilise depuis quelques années serait-elle un déshonneur pour la municipalité de Gueux ? Après tout, VH&A s’est simplement inspirée de ce que font avec efficacité nos voisins de Muizon !

Quelle honte y a-t-il à rester humble et de s’appuyer sur l’expérience des autres ?

Mais ça, c’est une autre histoire !

Claude Gremion – Conseiller Municipal – Gueux

– Edité le 1 février 2013