Pas Touch’ N° 92 – Avril 2017 : Malsain …

Malsain, vous avez dit malsain ? Comme c’est malsain !

2007- En plein Conseil Municipal

Samedi 22 mars 2008 à 22h49, le commentaire d’un ancien élu de Gueux tombe sur un forum du journal L’Union :  

C’était une dernière année très difficile, la quiétude du village s’est fissurée. La haine s’est installée autour de l’histoire… Il est difficile de s’entendre dire en public « vous êtes nos ennemis » ; ça laisse des traces pour quelqu’un qui a servi sa commune durant trois décennies, avec le seul souci de participer au bonheur de ses  concitoyens.

La façon dont s’était déroulée la campagne des municipales de 2008, bafouant parfois les fondamentaux de notre République et ce qui s’est passé ensuite avait conduit ce dévoué serviteur de notre village à un discours enclin à la tristesse plutôt qu’à l’amertume. 

Révolté également par de répugnantes incivilités, j’avais alors fait part de mon écoeurement aux ligueurs de l’époque. Je reçus cette réponse significative : C’est une révolte contre une oppression et contre un déni de droit. Beaucoup, avant nous, se sont révoltés sans forcément respecter les règles. On a même souvent tué pour justifier le droit à la Liberté et à la Démocratie …  Nostalgiques, ces messieurs-dames ?

Quelle ambiance me direz vous ! C’était juste hier et ce climat, savamment entretenu depuis 2008, est à l’identique depuis 2014 avec toutefois une différence : des élus de 44% de l’électorat sont écartés de la gestion de la Commune parce qu’ils n’acceptent pas le dictat. Doivent-ils se soumettre pour gagner hochets et médailles, ou se battre pour justifier leur droit à la Liberté et à la Démocratie ?

Ai-je été élu pour faire le quorum lors des réunions de CM, garder les barrières lors des manifestations, et remplacer des élus de la majorité absents lors des bureaux de vote ? C’est justement à ce sujet, demandant que soit appliqué le Code Général des Collectivités Territoriales, qu’il m’a été répondu par le premier adjoint au maire : Il me semble percevoir un sous entendu malsain dans ton message. Pour une bonne compréhension et par respect pour tous, peux tu nous expliquer tes propos ? 

Malsain et respect, sait-il au moins de quoi il parle ? 

Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère ! (Evangile selon Saint Matthieu).

M’exprimer, informer, aimer mon village nuisent ? Visiblement ce n’est pas moi qui a commencé !

  • Malsain ? La campagne de 2008 menée sur la contestation d’un projet de circuit cependant abandonné !
  • Malsain ? L’utilisation du journal communal comme outil de propagande pour les municipales de 2014 !
  • Malsain ? La vente en 2014 d’une liste électorale erronée à la liste d’opposition !
  • Malsain ? L’expulsion de 2 élus de la salle d’honneur de la mairie alors que des non-élus en ont l’accès !
  • Malsain ? Les réunions de concertation de CM sans la présence des élus de la minorité !
  • Malsain ? La quasi-absence de commissions municipales !
  • Malsain ? La pollution du lac par des effluents urbains !
  • Malsain ? Les oublis de convocation des élus de la minorité à des réunions !
  • Malsain ? L’annonce publique de vouloir nettoyer le service technique … pour quels résultats !
  • Malsain ? Le traitement réservé à certains membres du personnel !
  • Malsain ? L’augmentation de 20% des indemnités du maire et de ses adjoints à peine nommés ! … etc …

Aujourd’hui, notre toute nouvelle secrétaire de mairie a enfin trouvé un siège aux différentes réunions du Conseil Municipal. C’est heureux : son expérience lui accorde le droit d’apporter de savants rectificatifs à certaines allégations. Fasse le Ciel que cela dure longtemps !

Mais ça, c’est une autre histoire !

Claude Gremion – Conseiller Municipal – Gueux

– Edité le 15 avril 2017