Pas Touch’ N°72 – Août 2015 : Tu te tires, et ne te pointe plus !

RBrahimSamedi 16 décembre 2000, 8h23 … l’Association Sportive de Gueux Pétanque est officiellement créée. Désormais immatriculée, l’historique Section boules de l’AS Gueux a fait le judicieux choix de l’autonomie qui lui permettra de s’affilier à la Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal, et de mieux gérer ses investissements et son fonctionnement. Forte de près de 80 licenciés, la section collectionnait déjà des titres de Champion de la Marne dans toutes les catégories.

Depuis très longtemps, un groupe d’habitants se retrouvait le soir pour essayer de biberonner le petit (coller le cochonnet) dans une ambiance conviviale, détendue mais sportive. On doit à Roger Brahim, en 1977, la création de la Section boules de l’AS Gueux. Ce président passionné obtint même l’autorisation temporaire de s’entrainer sur la piste de sprint du tout nouveau collège ! Cela ne pouvait évidemment pas durer longtemps et la municipalité fit installer 2 petits terrains rectangulaires près de l’unique cours de tennis. Cette situation était provisoire : attentive, l’équipe municipale avait dans ses cartons un projet d’aménagement en harmonie avec les besoins ressentis par nos sportifs locaux : second cours de tennis, espace d’entrainement de foot pour les jeunes et un anneau d’entrainement pour les boulistes à la pointe du Calvaire.

Réalisée dans les règles de l’art, cette piste comportait une épaisseur de 5 cm de gros graviers damée et recouverte de 2 couches de graviers de plus en plus fins, humidifiées, compactées et mises à niveau. L’inauguration eut lieu en 1983. Elle fut suivie l’année suivante par une première et timide réalisation d’éclairage, financée par le club grâce à un arrangement avec la mairie bienveillante.

Fort de 178 licenciés en 2007, le Club organisait à son apogée une petite dizaine de rassemblements annuels (concours officiels et open) recevant un bel écho de la part des villageois et du commerce local.

Plus suffisamment écoutée ni aidée par la municipalité, malgré les interventions d’un jeune conseiller municipal qui ne manquait cependant ni d’arguments ni d’éloquence, l’ASGP brillamment présidée par Jacques Klein depuis 1992 a malheureusement commencé à décliner à partir de 2011.

Aujourd’hui l’association ne compte plus que 34 membres. Elle sera prochainement dissoute suite à un dernier rassemblement d’adieu, qui évidemment n’aura pas lieu à Gueux(1).

2015_07_18Gueux101Du reste, le terrain, abandonné et très enherbé vient d’être … labouré, sans aucune concertation, ni avec les intéressés, ni avec les membres de la commission associations. Les couches de graviers soigneusement disposées en 1983 sont maintenant mélangées, réduisant à néant tout espoir de retour d’une compétition de pétanque(2) à Gueux, et encore moins l’accueil de passionnés à mobilité réduite.

Cette méthode alternative de désherbage est, nous affirme-t-on, plus écologique qu’un traitement raisonné (pas sûr !) … mais quel carnage, quel gaspillage ! Quels regrets aussi pour nos villageois boulistes du dimanche ! Citoyens, payez vos impôts et allez vous détendre ailleurs !

Cette activité réputé populaire n’est-elle plus compatible avec le statut de village résolument résidentiel auquel Gueux prétend depuis quelques années ?

Mais ça, c’est une autre histoire !

Claude Gremion – Conseiller Municipal – Gueux

  1. Contrairement aux rumeurs, le Club existe toujours, mais n’a pas été affilié à la FFPJP pour la saison,  faute de confiance en son devenir.
  2. Pétanque vient de ped tanco (pieds fixes en provençal), par opposition avec le jeu de boule traditionnel où il faut prendre de l’élan.

2015_07_18Gueux102