Pas Touch’ n’écrit vraiment pas que des c … à Gueux

Gueux, le 3 avril 2015 :

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPlus de 40 % des automobilistes couperaient les virages à trottoirs surbaissés. C’est ce qui m’avait fait réagir dans le Pastouch’ N°16 de février 2011 (Voir Ici) suite aux travaux de voirie de la rue Eugène Roederer.

En effet, le virage du monument des Déportés n’étant plus matérialisé par un vrai trottoir, depuis les grands travaux de voirie, les voitures et les camions ont pris une fâcheuse tendance à le couper au plus court. viarge déportesPire encore, sans aucune visibilité dès les premiers centimètres de neige, les véhicules se sont dangereusement rapprochés du mur de la propriété adjacente (photo ci-contre).

Depuis quelques semaines, des premiers poteaux de signalisation ont été mis en place par notre service technique. Puis ces travaux se sont arrêtés.  Les derniers poteaux ont enfin été scellés … le premier avril !

Il aura donc  fallu attendre 4 ans pour prendre conscience de la dangerosité de ce virage … mais réjouissons-nous  ! C’est enfin fait. Personnellement je ne serai plus inquiet en voyant des personnes se promener sur ce trottoir, et beaucoup partagent cet avis.

2015_04_01Gueux101Tout vient à point à qui sait attendre et quand il s’agit de sécurité il faut parfois être patient, à Gueux !

2015_04_01Gueux103Ces nouveaux poteaux subiront-il le même sort que les barrières de la place d’Ormes, pourtant posées un peu plus en retrait ? Nous verrons bien. Un peu de tôle froissée vaut mieux qu’un piéton renversé.

Je m’interroge encore une fois sur l’absolue nécessité de faire intervenir notre équipe municipale sur ces travaux qui devraient être confiés à des entreprises locales et dont c’est le métier.

Il faudrait quand même faire le bilan de cette première année de municipalité où les membres de la minorité n’ont qu’un seul droit … celui de se taire !  Notez bien que cela ne m’interdira pas d’écrire !