Patronage, le retour en grâce ?

Gueux, le 27 mai 2016 :

2016_05_20Patro109

Jeux sur la place du village

Il faut remonter au XVI siècle pour retrouver l’origine du patronage. Mais son développement s’est plutôt fait lors de la révolution industrielle du XIXème siècle. Au début, les patronages sont des oeuvres catholiques. Elles répondent au besoin d’éducation des enfants qui éprouvent de plus en plus un besoin de stabilité et de référence dans des milieux familiaux fragilisés. Ce besoin s’est évidemment fait encore plus sentir entre les deux guerres, puis après 1945.

En 1965 les patronages catho sont soumis à la laïcisation.  La plupart sont déjà ou deviennent des associations sportives qui gardent encore  aujourd’hui une … sacrée réputation :

  • le club de foot AJ Auxerre (Patronage St Joseph)
  • le club de basket CSP Limoges (Cercle Saint-Pierre)
  • Le club de basket de Cholet (Patronage Notre Dame de la Garde de Cholet)
DSCF2581

Apprivoiser un géant historique

Le PATRO de Gueux a été créé en septembre 2015, suite à la décision arbitraire de la majorité du conseil municipal de Gueux de ne plus assurer la gratuité des TAP (Temps d’Activité Périscolaire) le vendredi après-midi. Jusqu’alors prestataire bénévole pour les TAP à raison d’une heure par semaine le mardi, l’association Villages, Hier & Aujourd’hui s’est engagée à déplacer son action au vendredi après midi et à la maintenir gratuite afin de ne pas pénaliser les  familles lésées. Des parents se sont joints à l’idée : le PATRO était né !

Les locaux du presbytère de Gueux ont été mis spontanément à disposition de l’assoc’, en accord avec l’Abbé Pascal Rodrigues, très encouragé par cette démarche sociale.  Observateur et attentif, le Diocèse de Reims a également donné son aval, considérant que cette action était non seulement sociale, mais entrait également dans le cadre de missions pastorales donc logiquement couvertes par sa police d’assurance.

PATRO2015_401

Futurs citoyens responsables

Pour la fin de cette première saison, le bilan est plutôt positif, puisqu’à ce jour 14 enfants sont inscrits et pris en charge à la sortie de l’école à 15h30 le vendredi après midi. Un groupe de bénévoles de VH&A et de parents les accompagne dans les rues du village jusqu’au presbytère où les attend un sympathique goûter préparé à tour de rôle par les familles.  Puis diverses activités sont proposées (jeux en salle ou à l’extérieur, aide aux devoirs, visites et découvertes diverses). Les enfants retrouvent ensuite leurs parents à 17h00.

Le PATRO aura connu son apogée lors de dernier WE avec l’organisation du WE PATRO-Scouts dont les enfants se souviendront longtemps (voir Ici)

Peut-on parler de hasard pour la création du PATRO local ? Je n’en suis pas sûr, cela correspond à une demande de plus en plus forte au niveau local, national et international. Il suffit d’ouvrir les yeux … aussi un peu les oreilles, et surtout beaucoup son coeur !