Poker menteur, à Gueux

Gueux, le 8 février 2014 :

mensonge-56267Le mensonge n’est un vice que quand il fait du mal ; c’est une très-grande vertu quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours… Mentez, mes amis, mentez ; je vous le rendrai dans l’occasion. *

Le constat est clair : cette leçon de Voltaire fonctionne à la perfection.

Ainsi les promesses faites en 2008, et non tenues, font-elle place à une nouvelle propagande de qualité dans le numéro 73 des Gauseries, trimestriel devenu journal d’information annuel et distribué gracieusement dans presque toutes les boîtes à lettres. Ceci étant, un canard par an, cela coûte moins cher à la population, qui n’est de toute façon pas là pour financer la campagne électorale de la majorité sortante … il faudrait quand même y veiller.

Même si le support papier n’est plus écolo comme on nous l’avait annoncé au début de la mandature, force est de reconnaître que la réalisation est magnifique. Les photos sont superbes, et les textes très avantageux. Finalement il faudrait presque des élections municipales chaque année pour nous donner juste un tout petit peu d’info et nous faire beaucoup rêver.

Juste pour rire, vous me connaissez, je vous invite à relever le nombre d’anomalies et à les envoyer à pastouch.fr (Ici).

Pour finir je me permets de citer un ami, malheureusement disparu, qui utilisait cette formule originale pour dire qu’il était en train de nous raconter un boniment :

“Et si c’est pas vrai, c’est que je ne le savais pas !”

Amicales pensées, camarade !

*Extraits d’une lettre de Voltaire à son ami écrivain Nicolas-Claude Thiriot du 21 octobre 1736