Pour notre sécurité, s’il vous plait !

Gueux, le 17 octobre 2013 :

VéloSP à 00.12.27«Allez-y nombreux, vous verrez comment cela se passe ! » Ainsi monsieur le Maire avait-il invité ses Conseillers municipaux à venir assister à l’assemblée du Conseil communautaire du 17 octobre, qui devait débattre, entre autres sujets, de l’épineux mais néanmoins très important problème du camion de pompiers du CPI de Gueux qui dure … qui dure … qui dure … et qui, pendant ce temps n’apporte pas de solution de sécurité incendie de proximité à toute une population de 7 villages !

Une seule Conseillère s’est déplacée ! Le Maire était lui-même absent, mais ayant pris soin de donner son pouvoir à l’un des trois Délégués de la commune. Chacun appréciera !

La honte, ça passe quand la vie est longue, disait Jean Paul Sartre. Alors j’espère vivre très vieux pour que s’efface de ma mémoire ce que j’ai vu et entendu. Comment Gueux, mon cher petit village, respecté par toutes les communes rurales de la communauté depuis tant d’années en est arrivé là ? N’est-ce donc qu’une histoire d’ego ? Le Maire n’a-t-il pas toujours digéré sa défaite aux élections d’un membre du Bureau de la CCCV en décembre 2012 ? Et soutenu par des élus d’un genre obstiné, cherche-t-il à régler ses comptes en retardant volontairement l’issue de ce trop douloureux problème que les autres communes de la CCCV ont déjà solutionné  avec leur bon sens rural ?

Et nous, citoyens, administrés et aussi contribuables … n’avons-nous pas le droit à un minimum de considération ?

Faut-il donc que les habitants de Gueux se donnent eux-mêmes les moyens de se protéger ? Si c’est cela, si les caisses de la commune sont vides, dites-le nous, nous demanderons l’aide des médias !