Quel drôle d’oiseau, ce hérisson !

Gueux, le 17 février 2017 :

La LPO, Ligue de Protection des Oiseaux a plus d’une corde à son arc en ciel, puisque cette association à but non lucratif a pour objet d’agir pour l’oiseau, bien sûr, mais également pour la faune sauvage et la nature en luttant contre le déclin de la biodiversité. Elle est représentée localement par la LPOCA (Champagne Ardenne).

C’est donc tout a fait naturellement que la LPO fait campagne pour la protection du hérisson. Je m’en fais volontiers le relais, d’autant plus que ce petit animal ne devrait plus tarder à sortir de son hibernation, et qu’on va bientôt le retrouver autour de nos maisons, ou sur les bords de route où malheureusement il se fait trop souvent écraser. Soyez attentifs et vigilants, ce précieux auxiliaire pour les jardiniers bénéficie d’un statut de protection totale depuis 2007.

 

L’Erinaceus européens est un mammifère insectivore. Il est le seul animal en France à porter des piquants sur le dos, environ 6000, que je n’ai pas comptés ! On reconnait sa présence par des petites crottes noires et brillantes déposées sur les pelouses, d’un diamètre de 1cm environ et d’une longueur de 3 à 4 cm. Solitaire, il est capable de couvrir un domaine de 15 à 40 ha, avec une faible densité de population  (1 pour 0,5 ha à 1 pour 3 ha). Il consomme surtout des invertébrés terrestres tels que les lombrics, les carabes, les chenilles, les araignées, les limaces, parfois des grenouilles, des lézards, de jeunes rongeurs, des oisillons, des œufs, des cadavres (même de poissons), et aussi des fruits et champignons. Vous pouvez lui proposer du fromage, des croquettes à chat mais surtout pas de lait ni de pain.

Vous pouvez aussi lui offrir un petit abri. Il existe des tas de modèles, mais le plus intéressant est de le confectionner soi-même. Avec un peu de chance une femelle viendra y déposer sa portée aux beaux jours. Il peut y avoir jusqu’à 6 petits qui commenceront à quitter le nid au bout de 3 semaines. Dans ce cas, contentez-vous d’être patient, et d’observer. Mais ne les dérangez surtout pas !

Si vous avez cette chance, prenez des photos et envoyez les moi !

La LPO, c’est Ici !