Question citoyenne … à Gueux : #7

Gueux, le 22 septembre 2016 :

Smiley-questionEtrangement, c’est en observant des traces résiduelles de brûlé devant l’église Notre Dame de Gueux que cette question m’a été posée hier matin : pourquoi le feu d’artifice de la fête patronale n’a-t-il pas été tiré cette année depuis la cour de la mairie ?

Oups ! Bonne question, mais certes pas beaucoup d’éléments de réponse ! Si le pas de tir, traditionnellement disposé devant le lac avait été déplacé dans la cour de la mairie, il y a pas si longtemps que cela, c’était pour assurer une meilleure sécurité aux spectateurs. Ils étaient eux-mêmes invités à prendre un peu de recul, notamment rue de Château, afin d’élargir le périmètre de sécurité.

En effet, certains s’en souviennent, une spectatrice située au bord de la place des lacs avait reçu un projectile sur l’avant bras. Cela aurait pu être beaucoup plus grave si elle ou quelqu’un d’autre l’avait pris sur la tête. Même si l’effet spectacle était diminué, on ne pouvait que se féliciter de l’initiative prise alors par la municipalité.

Alors pourquoi en a-t-il été autrement le samedi 27 août dernier ? On est en droit de penser que la discrète mais officielle présentation publique des salles restaurées situées dans la cour de la mairie, le lendemain matin, l’imposait peut-être. Le paraître était-il alors plus important que la sécurité des spectateurs ou étions nous à nouveau dans une phase alternative du faire et défaire si cher à notre premier magistrat ?

De toute façon ce sujet, comme tant d’autres, n’a pas été ni  abordé ni débattu en conseil municipal et nous n’obtiendrons certainement jamais de réponse objective. Nous verrons bien lors du prochain feu d’artifice. Après tout, l’essentiel est qu’il n’y ait pas eu d’incident.