Les Rameaux toujours verts … à Gueux

Gueux, le 10 avril 2017 :

Les fidèles étaient au rendez-vous ce dimanche devant l’église ND de Gueux pour la Fête des Rameaux. Cette fête, qui ouvre la Semaine Sainte, fait mémoire de ces jours où Jésus fut acclamé comme un roi par les habitants de Jérusalem, avant d’être fait condamné à mort comme un malfaiteur par une poignée de dirigeants avides du pouvoir suprême et que l’humble présence de Jésus Christ dérangeait. Traîtres, lâches, faux témoignages et mauvais prétextes étaient donc déjà de mise il y a 2000 ans ?

Et pourtant donc, six jours seulement avant la Pâque juive, la foule tapissait devant Jésus le sol de manteaux et de rameaux verts, formant comme un chemin royal en son honneur. C’est donc en mémoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les régions.  Ces petits feuillages toujours vert rappellent que la vie ne finit pas. Après une brève allocution, le célébrant bénit les rameaux et on lit le récit évangélique de l’entrée messianique de Jésus avant de se rendre en procession jusqu’à l’église :  marche vers Pâques du peuple de Dieu à la suite du Christ.

La tradition chrétienne veut que l’on emporte, après la messe, les rameaux bénis, pour en orner les Croix dans les maisons : geste de vénération envers le Crucifié. Personnellement j’en fixe un brin sur mon bâton-compagnon de pèlerin, Ichtus. Il m’encourage et me donne la Force et la Confiance qui parfois me font défaut quand le Chemin devient difficile.

Pour l’occasion, c’est le Père Marc Geoffroy, de Reims qui a présidé la cérémonie à Gueux, accompagné par notre diacre Patrick Jacquement.