Roulés de roseaux à la Roquette … à Gueux

Gueux, le 11 août 2015 :

2015_08_06Gueux301Non, ce n’est pas une recette de salade ! Cette Roquette-là est le nom qui a été donné à une mare naturelle située dans un champ entre le rond-point du Blason et l’entrée de la rue de la Belle-image. Son rôle est important puisqu’elle sert de tampon pour les eaux pluviales du vieux Gueux, et en même temps de bassin d’infiltration à l’intérieur même de notre aire d’alimentation hydrogéologique, marquée d’une vulnérabilité forte. 

Profitant de la sécheresse, la Com-com a fait procéder la semaine dernière à un copieux nettoyage de la Roquette, en profitant même pour curer les fossés d’alimentation. Des tonnes de terres riches ont été enlevées, et dans le même temps de grandes quantités de roseaux qui se sont implantés là de manière on ne peut plus naturelle. Il est maintenant reconnu qu’il est possible d’utiliser des plantes pour épurer l’eau (les végétaux macrophytes, comme les roseaux, les joncs, etc…). Les roseaux développent notamment un système de racines qui drainent, oxygènent et favorisent les bactéries épuratrices aérobies. Il est aussi à noter que ce système ne produit pas ou peu de boue, mais de l’humus … En fait, c’est la nature elle-même qui nous donne des leçons d’écologie … il suffit de regarder … et de comprendre !

Les mares de nos campagnes sont en danger, et leur nombre diminue. Mais quel trésor ! Il suffit de s’en approcher doucement pour entendre toute sorte de bruits d’oiseaux, d’insectes, de batraciens … notre Roquette est aussi un havre de paix, un auxiliaire de vie ! Et il est nul besoin de jeter 3 pierres dedans de la main gauche, en faisant le signe de le croix de la main droite pour en éloigner les esprits, comme dans la célèbre Mare au Diable de George Sand !

J’aurai bien l’occasion de revenir sur cette pacifique Roquette et de vous raconter sa très longue histoire.

2015_08_06Gueux302