Sélection naturelle… à Gueux ?

Gueux, le 31 juillet 2015 :

2015_07_30Gx101Selon Charles Darwin la terre aurait été peu à peu colonisée par des organismes unicellulaires évoluant vers des êtres plus complexes. La sélection se ferait donc naturellement. Les êtres les mieux adaptés à leur milieu survivraient, se reproduiraient et transmettraient leurs gènes mutants.

Dans notre étang cohabitent plusieurs espèces dont des poissons et des canards. N’étant plus alimenté par les sources*, le lac s’appauvrit en oxygène. Si cela continue les poissons vont peu à peu mourir et disparaître alors que les heureux palmipèdes ne sont pas touchés par ce phénomène. Cette sélection devrait entrainer l’apparition d’une nouvelle espèce ? Peut-être est-ce même déjà en route !

En juillet 2014, je rappelais que l’avenue de la gare s’appelait autrefois le chemin de la fosse aux pourceaux (voir ici). Ce lieu peu reluisant et malodorant se trouvait à la sortie du village … à l’époque !

N’ayons pas peur ! D’ici là, l’Homme, brillantissime veilleur de notre bien être, aura justifié ses négligences environnementales en installant à la place de nos lacs un magnifique parking avec le fameux centre commercial dont on ne nous parle plus et à l’enseigne savamment restée secrète !

*Le niveau de l’eau a été mesuré aujourd’hui à 59 cm sous la dalle de béton qui recevait autrefois le lavoir. Record à battre ? Pompons, pompons !