Trésors oubliés, à Gueux : #3 – Saint – Jo

Gueux, le 3 juillet 2014 :

2014StJoseph101C’est dans une sorte de remise, dernière une porte en chêne au fond de la tribune qui surplombe le narthex de Notre-Dame de Gueux que j’ai découvert cette statue de Saint-Joseph*. Drapé de toiles d’araignée, et maculé de fientes de pigeons, il se tenait-là, faisant fièrement face au temps, portant sur son bras gauche celui qu’il a reconnu comme son fils, lui même décapité, au bras droit arraché et à la main gauche tenant fermement le monde fracturé en deux. Tout un symbole, aujourd’hui …

Quelques délicats coups de brosses plus tard, notre Joseph semble retrouver un maigre sourire. Les lys qu’il porte au-dessus de sa main droite mutilée confirment son identité. Des traces de peinture laissent imaginer une oeuvre initiale superbe.

2014StJoseph102Impossible, dans l’état, de dater cette statue de Saint Jo’. Il faudrait la comparer avec les autres pièces du statuaire de l’église, qui comme elle ont été réalisées en plâtre. Faut-il restaurer l’oeuvre, et comment, et par qui ? En tout cas, elle devrait légitimement être mise en valeur, sinon remise en état.


*Fiancé à Marie enceinte, Joseph l’épouse et devient le père nourricier de Jésus. Toute sa vie il sera un époux discret et fidèle. Joseph et Marie ont continué à vivre dans la chasteté après la naissance de Jésus.C’est pourquoi Saint Joseph est parfois représenté portant des fleurs de lys blanches, symbole de pureté. Durant sa vie, Saint Joseph s’est occupé de tout ce qui était nécessaire à la Vierge Marie et à Jésus et a veillé sur la Sainte Famille. Il est donc le Saint patron des familles. Artisan charpentier à Nazareth Saint Joseph est devenu le patron des travailleurs. Sa fête, qui a lieu le 19 mars, est très suivie par les artisans et les ouvriers dans le monde. Nombreux sont ceux qui confient leur recherche d’emploi à Saint Joseph par le biais de la prière.

Retrouvez les autres trésors Ici