Trésors oubliés, à Gueux : #7 – La Vierge reliquaire

Gueux, le 18 octobre 2014 :

2014_10_16 Vierge

F.Murienne et la Vierge au serpent de Gueux

En juillet dernier je vous faisais la présentation d’un Saint-Joseph découvert dans un endroit retiré et sordide de l’église de Gueux (voir Ici). Ce que je vous ai caché jusqu’à aujourd’hui, c’est que juste à côté gisait une Vierge en bois polychrome*, aux mains coupées et au socle abîmé. Elle était recouverte d’une épaisse couche de fientes de pigeons. Nous avons décidé, avec l’abbé Rodrigues, de rendre un peu plus de dignité à cette statue malheureusement abandonnée.

Un sérieux et minutieux décrassage a mis en évidence une oeuvre d’une beauté exquise, aux peintures d’une finesse remarquable. La décision a alors été prise de demander l’avis d’experts, et ceux-ci ont volontiers accepté de rendre une petite visite à cette Sainte-Vierge enfin présentable.

D’emblée, madame Massé et monsieur Murienne, tous deux Conservateurs des Antiquités et Objets d’Art de la Marne, ont reconnu une Vierge au serpent ayant servi de reliquaire. Ils l’ont datée approximativement de la première moitié du 19ème siècle.

Image récurrente de l’iconographie chrétienne, voici Marie, les bras ouverts, debout sur le dôme du monde et écrasant le serpent incarnation du mal depuis Adam et Eve. Comme il est écrit dans l’Evangile de Luc (10-19) : Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.

Que faire de cette statue ? La paroisse va maintenant entrer en contact avec le restaurateur proposé par le CAOCA. Ensuite il faudra prendre une décision en fonction des moyens à mettre en oeuvre. Là s’arrête ma démarche de sauvegarde de cette pièce unique !

 * Si cette Vierge de 91, 5 cm de haut date, comme cela semble être le cas, de la première moitié du 19ème, elle existait donc avant la création de l’église dite Roederer, inaugurée en 1871. Je n’ai retrouvé ni photo, ni descriptif pouvant correspondre à cette statue, qui vient donc rejoindre les autres trésors oubliés de Gueux. Espérons pouvoir tous les réunir un jour et leur rendre une nouvelle vie pour les offrir aux générations futures.

Retrouvez les autres trésors Ici