Trésors oubliés, à Gueux : #8 – La pierre à Toto -1

Gueux, le 21 novembre 2014 :

2005CrcuitPAT

La Pierre à Toto est une énigme ! C’est le nom, Pierre à Toto, que j’ai donné à ce gros bloc de grès derrière lequel s’était construit le muret de protection du pavillon Lambert en 1953 (ci contre, photo de 2006).

Il n’y a pas, soit disant, suffisamment d’éléments tangibles pour en justifier un quelconque intérêt historique. Tous les regards tournés vers l’Histoire du Circuit de Gueux, même s’ils sont différents, ne devraient-ils pas être pris en compte, au moins tant que le doute subsiste ?

Tout peut arriver. Il y a depuis peu un très vif intérêt porté par la municipalité de Gueux pour le Circuit qu’elle avait cependant tant décrié par le passé, allant même jusqu’à déposer, et perdre, un recours contre son inscription à l’Inventaire des Monuments Historiques. Il aura fallu beaucoup de temps, de destructions, d’énergie et donc d’argent dépensé pour qu’enfin tout le monde, ou presque, tombe subitement d’accord. On ne peut que sourire devant ce cocasse revirement de situation, tout en regrettant amèrement qu’il ne se soit pas déclaré quelques années plus tôt !

WEEA2007

WEEA2007

Des éléments qui n’ont rien à voir avec son histoire viennent impunément encombrer et dénaturer le site du Circuit de Gueux, alors pourquoi ne pas réhabiliter et mettre en valeur la méritante et légitime Pierre à Toto ? Elle a été arrachée de l’endroit où elle reposait lors de la préparation du 2nd Week End de l’Excellence, en septembre 2008, puis jetée sur un tas de gravas à quelques centaines de mètres. Elle n’intéressait pas grand monde. Ne faisait-elle pas assez de bruit ? En tout cas, elle tient quand même à faire parler d’elle encore un peu aujourd’hui. Elle me l’a dit !

A suivre ...

 Retrouvez les autres trésors Ici