Un DVD de mémoire … pour le Circuit

Gueux, le 28 mars 2016 :

2016RSirot104Caroline et Valérie sont un peu déçues, la bonne centaine de chaises installées à l’occasion de la présentation du film d’Olivier Hennegrave, a connu un taux d’occupation bien en dessous de leurs espoirs. Ceci étant, le public était impliqué et les jeunes mamans responsables de l’Association Autonome des Parents d’élèves du Collège Raymond Sirot ont pu se consoler devant la qualité du débat qui a fait suite à la projection de  Le Circuit de Reims, l’âge d’or du Sport Automobile, ce vendredi soir.

Des échanges très intéressants ont pu se faire, non seulement avec le réalisateur qui avait fait le déplacement (voir Ici), mais également avec le Président des Amis du Circuit, Jean Pierre Jaillant, et Jean Berger en personne. Fidèle au Circuit depuis tant d’années, Jean Berger, après avoir été Commissaire de Piste est devenu le dernier Directeur de Course du Circuit de Reims … à Gueux ! Son discours toujours plein d’encouragement vers la jeunesse aurait 2016RSirot105mérité à lui seul le déplacement !

Ce sont 650 familles, reliées par le Collège Raymond Sirot qui passent régulièrement sur la ligne droite du circuit de Gueux. Il était donc légitime d’en parler ici, en présence des enfants et des parents, dit en introduction Valérie Brugnon avant que Caroline Van Der Auvera lance le DVD qui nous va nous plonger dans 52 minutes de total bonheur.

C’est un superbe documentaire sur l’histoire de notre Circuit, qu’il faudrait absolument regarder de temps en temps pour se remettre les idées en place. On y voit Jean-Pierre Courty, un des artisans de la première heure pour la sauvegarde du site dans les années 90, qui nous rappelle que dans la région il y avait le Stade de Reims, le Circuit de Gueux … et le Champagne au milieu !

Et finalement, quarante ans après, qu’est-ce qui a changé ?

Je n’ai qu’un seul regret : c’est d’y entendre que le Circuit a été inscrit sur la liste des Monuments Historiques à cause des agriculteurs qui voyaient une autre affectation plus rémunératrice pour leurs terres agricoles, et sous la pression des habitants de Gueux qui en envisageaient la destruction.

2012MoissonC’est ne pas avoir beaucoup de mémoire que d’admettre cela. En effet, sans l’aval du milieu agricole le Circuit n’aurait peut être jamais trouvé place à Gueux. C’est également oublier que ces propriétaires font des efforts à chaque manifestation pour mettre des espaces à la disposition des organisateurs, et qu’ils sont encore bien disponibles quand malheureusement la météo, peut clémente, immobilise les véhicules des visiteurs dans la boue. Quant aux gens de Gueux, ils se sont simplement élevés contre un projet de circuit permanent, du reste mort dans l’oeuf avant les élections municipales de 2008, mais qui a servi de prétexte à une campagne électorale mensongère dont chacun est en mesure d’apprécier le résultat.

Clairement, le message transmis à Olivier Hennegrave était savamment orienté pour protéger les ennemis du Circuit d’hier qui ont astucieusement rejoint ses amis aujourd’hui … mais pour combien de temps !

Mais que ces propos n’infectent pas son Chef d’Oeuvre.  Olivier Hennegrave et son équipe auront mis près d’un an et demi à rassembler les informations, se procurer des archives, filmer, interviewer, couper, caler pour réaliser ce petit bijou qu’il devrait être possible de se procurer par souscription dans un avenir proche.

Et surtout, bravo aux Parents d’Elèves, initiateurs de cette belle soirée d’information, qui débordent d’idées novatrices et veulent mettre en avant notre patrimoine en favorisant les échanges entre toutes les générations.

2016RSirot106